La Raison 91, Numéro 71 : le mot du président

dimanche 27 janvier 2019
par  lpEssonne
popularité : 3%

Les pas accomplis en 2018 seront suivis d’autres en 2019 sur la lancée de l’Appel des laïques et du Manifeste adopté au congrès national à Saint-Herblain.

Le ministre de l’Intérieur a reçu le 8 janvier, place Beauvau, la Fédération nationale de la Libre Pensée, avec la Ligue de l’Enseignement, la Ligue des Droits de l’Homme, le CNAFAL et d’autres organisations laïques, pour une réunion de travail sur la loi de 1905. Il a consulté, le 7 janvier, la Direction du Conseil Français du Culte Musulman et, à la suite, les représentants des autres cultes.

Le gouvernement Macron-Philippe-Castaner a décidé de reporter au printemps « les adaptations » de la loi de 1905 « aux réalités d’aujourd’hui ». Pour s’engager dans cette voie, il a besoin d’un large consensus…

Rien n’est joué dans la mesure où 30 associations et non des moindres (la FNLP, la Ligue de l’Enseignement, la LDH, l’Obédience maçonnique le Droit Humain, les syndicats de l’enseignement, CGT, CGT-FO, FSU et UNSA…) ont contresigné ensemble, en novembre 2018, un communiqué déclarant « Il ne faut pas toucher à la loi de 1905 ! ».

Quand un texte sera disponible, le ministre se propose de réinviter les associations laïques pour en débattre. Le communiqué de presse de la FNLP du 10 janvier rapporte les propos du ministre et les observations de nos représentants. Il en ressort que tout danger n’est pas écarté et qu’il y a urgence à renforcer l’unité des laïques sur notre objectif commun réaffirmé le 7 janvier.

En outre, le Congrès de Marcoussis a été saisi de plusieurs cas de violations ou de contournements de la loi de 1905 dans l’Essonne : « Charte de la Laïcité » de Mme Pécresse, projet d’aumônerie au CLG de Limours, Centre Teilhard de Chardin sur le Plateau de Saclay, prêts de locaux de l’Université de Paris-Sud pour des conférences animées par ce Centre…

A cet égard, tout sera mis en œuvre avec nos amis laïques et libres penseurs pour que le respect de la loi de 1905 ait le dernier mot sur ces questions.

Enfin, le Congrès a retenu la proposition de l’ARAC 91 d’affréter un car en commun pour aller le 6 avril à Chauny, dans l’Aisne, pour l’inauguration d’un monument en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple. Ce numéro de La Raison 91 accorde une large place à cette question : article de Serge Bianchi, délibération des Conseils municipaux de Saint-Germain-lès-Arpajon et de Marcoussis…

Nous avons raison d’être fiers de notre activité commune en 2018. Il ne dépend plus que de nous d’être à la hauteur des exigences de 2019. C’est l’affaire de chacun, c’est l’affaire de tous, c’est l’affaire du Bureau élu chargé de mettre en œuvre le mandat qui lui a été confié.

Louis Couturier


Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Documents joints

Numéro 71, page 2
Numéro 71, page 2

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois