La Raison 91, Numéro 88 : le mot du président d’honneur

Par Louis Couturier
samedi 2 septembre 2023
par  lpEssonne
popularité : 24%

Les occasions d’agir avec la Libre Pensée ne vont pas manquer dès la « rentrée » :

  • Le 2 septembre, avec la tenue d’un stand à la Fête des Associations aux Ulis pour commencer, puis le 16 septembre à la Fête de l’Humanité à Brétigny où je présenterai mon nouvel ouvrage « Libres Penseurs et Libre Pensée dans l’ancienne Seine-et-Oise ».
  • Le 21 septembre, avec notre participation à la traditionnelle Fête de la République aux Ulis organisée par la municipalité, en compagnie du Mouvement de la Paix, de la Ligue des droits de l’homme, de l’ARAC… Nous y appuierons la revendication d’une Constituante libre et souveraine.
  • Le 23 septembre, avec la Marche unitaire pour la fin du racisme systémique, des violences policières, pour la justice sociale et les libertés publiques (appel dont la FNLP est signataire avec des dizaines d’associations, d’organisations politiques et syndicales).

Dans le même temps, la Libre Pensée poursuivra ses interventions pour la Paix et un cessez-le-feu immédiat en Ukraine, contre l’embrigadement de la jeunesse via le SNU même relooké, et sur tous nos autres sujets habituels : réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple, indemnisation des victimes des prêtres pédophiles par l’Église, droit à mourir dans la dignité…

Les profiteurs de guerre de tous les pays et les obscurantistes de tous poils n’auront pas le dernier mot. On aurait tort de se laisser intimider par les nervis d’extrême-droite ou de se laisser subvertir par le bla-bla-bla médiatique à l’occasion des JMJ au Portugal ou du pèlerinage du millénaire an Mont Saint-Michel. Bla-bla-bla médiatisé pour rejeter dans l’ombre les pédo-criminels dans l’Église ou le nouvel accroc à venir à la loi de Séparation de 1905 avec la rencontre (?) du président Macron et du pape à Marseille…

Les organisations qui ont adressé un message de sympathie au Congrès national de la Libre Pensée, celles qui appellent à la Marche unitaire du 23 septembre, celles qui se retrouvent pour condamner les lois liberticides ou pour exiger l’abrogation du SNU, manifestent, a contrario, que le vent souffle en faveur du rassemblement des forces laïques et démocratiques. Rien n’est joué !

Comme l’a écrit Jean-Sébastien Pierre dans La Raison : « La période est difficile mais il n’est pas minuit dans le siècle. » Et il ne manque pas de penseurs libres qui s’ignorent pour nous rejoindre si nous osons les solliciter !

Nous ferons le point d’étape le 7 octobre à Marcoussis avec nos délégués au Congrès national de Paris et, si c’est confirmé, avec un responsable de la FNLP que nous avons invité.

À bas le SNU !
Halte à la guerre !
À bas les lois liberticides !
Halte aux violences policières d’État !
Tous dans la rue le 23 septembre !

16 août 2023

Numéro 88, page 2

Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois