Repas contre les interdits

À l’occasion du vendredi dit saint, la Libre Pensée Ardèche Drôme a perpétué, au restaurant scolaire de CRUAS, comme chaque année, la tradition anticléricale du 10 avril 1868. Initié par Saint Beuve et Flaubert autour d’un repas “gras” contre tous les interdits religieux ce rendez­-vous annuel perdure. Anticléricale, rationaliste, internationaliste, pacifiste et sociale, la Libre pensée milite pour une application stricte de la séparation des églises et de l’Etat comme définie dans la loi du 9 décembre 1905. Elle n’admet ni les dogmes, ni les conflits militaires, ni l’exploitation économique de l’Homme. Avant ce repas “gras“ autour d’une choucroute, le président Daniel Teyssier enfonçait le clou en affirmant que « transgresser les interdits édictés par toutes les religions était une nécessité pour demain vivre libres » et que la lutte pour promouvoir l’éducation laïque, publique, gratuite, universelle était plus que jamais d’actualité. Petit poème satirico-­humoristique pour le secrétaire Jean Debraine et un “Temps des cerises” chanté par la doyenne des convives, l’artiste Françoise Lacaf, âgée de 93 ans.

Contact  : librepensee07.26@gmail.com


Documents joints

article D L 17 mai 2017
article D L 17 mai 2017
avec photos

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456