La Raison 91, Numéro 84 : le mot du président

Par Louis Couturier
dimanche 11 septembre 2022
par  lpEssonne
popularité : 5%

La Fédération de l’Essonne a tenu à occuper tous les fronts fondamentaux pour la Libre Pensée.

Sur le front anticlérical, nous avons répondu à la demande de Jean Baubérot relative aux inventaires en Seine-et-Oise. Nous avons contribué à l’enquête nationale sur les biens de l’Église dans l’Essonne.

Rationalistes, nous avons poursuivi notre action, avec l’Union Rationaliste sur la ligne « pas un sou public pour le Centre cultuel Teilhard de Chardin sur le plateau de Saclay ».

Pacifistes, nous avons renforcé nos liens avec l’ARAC sur le terrain du « guerre à la guerre » fondamental pour la Libre Pensée et Henri Barbusse. Nous avons participé aux initiatives contre le SNU et relayé celles du collectif.

Attachés à la lutte pour l’émancipation totale de l’humanité, nous considérons que la Libre Pensée – sociale dans ses fondements – se doit de mettre au centre de sa réflexion le refus de l’Union nationale et du Conseil National de Refondation*, version macronienne de la Doctrine Sociale de l’Église, du Corporatisme qui a inspiré la Révolution nationale du régime de Vichy en 1940-1944.

Nous ne prétendons pas au monopole de l’anticléricalisme, de la défense de la Laïcité, du rationalisme, du pacifisme et de la lutte contre les oppressions et le corporatisme. Nos amis de la Ligue des Droits de l’Homme, de la Ligue de l’enseignement, de l’Union Rationaliste, de l’Union des Athées, de l’ARAC, des Amis de la Commune prennent part aussi à ces combats dans leurs domaines spécifiques. Nous sommes avec eux chaque fois que c’est possible.

Nous avons tout à gagner au renforcement de la Libre Pensée organisée et à réfléchir ensemble sur les bases et sur les formes de la constitution d’une Confédération dont le socle pourrait être l’action commune pour le retrait de la loi Séparatisme, pour la défense de la loi de 1901 – liberté d’association – et de la loi de Séparation de 1905.

Nous avons œuvré et continuerons à œuvrer dans la perspective d’une Confédération laïque des penseurs libres et dans cette Confédération si, comme nous le souhaitons, elle prend forme.

  • À bas le « Conseil National de Refondation » !
  • À bas les lois liberticides !
  • À bas le SNU et l’endoctrinement de la jeunesse !
  • Bas les pattes devant la loi de 1901 et la loi de 1905 !
  • Guerre à la guerre !

Le 30 août 2022

* Ce CNR serait officiellement lancé le jeudi 8 septembre. Il serait composé de citoyens tirés au sort (comme pour les conventions citoyennes), de forces politiques à l’image de l’Assemblée nationale, d’élus locaux, de représentants des forces économiques, syndicales et associatives. Premiers chantiers annoncés : l’école et la santé…


Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Agenda

<<

2022

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois