Commémoration en hommage aux victimes de Xynthia

et invitation officielle à une cérémonie religieuse,
mercredi 16 mars 2011
par  Lp 85
popularité : 1%

Les collectivités territoriales répondent.

La Libre Pensée de Vendée s’est adressée récemment au préfet de la Vendée, au Président du Conseil Régional des Pays de la Loire et à celui du conseil général de la Vendée en demandant l’application de la loi du 9 décembre 1905. En effet le communiqué de la préfecture du 17 février et la lettre commune de ces trois autorités aux familles des victimes de la tempête Xynthia comportaient l’indication d’un office religieux le 27 février. La Libre Pensée de Vendée vient de recevoir la réponse du Président du Conseil régional et celle du président du Conseil Général. Le premier précise qu’il n’a pas participé à l’office religieux. Qu’il en soit pris acte, et ce respect de la loi est attendu pour d’autres évènements à venir. Le second précise qu’il n’y a pas eu d’acte administratif incitant à participer à cet office, et développe une interprétation de la loi en indiquant qu’il s’agissait « d’une démarche strictement personnelle de respect pour la mémoire des 29 victimes » et précise que « cette présence était conforme aux traditions de l’Etat français qui, s’il ne reconnaît officiellement aucune religion, n’en rejette aucune dans le respect des croyances de chacun ». Aucun procès d’intention ne sera fait sur la notion « d’Etat français » en lieu et place de la « République Française », terme approprié dans le cas de l’application d’une loi. L’article 1 de la loi de 1905 « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes » signifie que la liberté de conscience est garantie pour tous, et que l’exercice des cultes est une affaire privée qui ne concerne que certains citoyens, mais doit être protégée. Rien de plus. L’article 2 indique que la République ne reconnaît, ne subventionne ni ne salarie aucun culte. L’interprétation du Conseil général veut frauduleusement justifier l’annonce et la propagande au profit d’un culte ce qui est une entrave à la liberté de conscience..

Il faut enfin remarquer que des précédents courriers adressés à ces autorités pour demander le respect de la loi de 1905 et celui de la laïcité de l’Etat et de l’Ecole à propos d’autres évènements n’ont pas reçu de réponse. Il faut donc prendre acte de ce progrès.

La Libre Pensée de Vendée attend donc maintenant la réponse du Préfet à cette même demande. Elle s’interroge sur le concours apporté par le représentant de la République et sur son fondement en droit.

La Libre Pensée de Vendée appelle les citoyennes et les citoyens à la rejoindre pour défendre la loi de 1905, fondement de la laïcité de l’Etat, donnant à tous les citoyens la garantie de la liberté de conscience, séparant ce qui relève de la sphère publique de ce qui relève de la sphère privée.

La Roche-sur-Yon le 15 mars 2011


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois