A PROPOS DES 700 ANS DU DIOCÈSE DE LUÇON- VOLET 4

mardi 14 novembre 2017
par  Lp 85
popularité : 34%

Voici le 4ème volet de cette chronique. Vous ne saviez certainement pas que le département de la Vendée a été en 1917 le premier ( le seul ?) à être consacré au "Sacré-Coeur de Jésus".

Les " festivités " du diocèse prennent fin le 26 novembre. Mais l’évêque a démissionné (pour raisons de santé) le 1er octobre.

On peut consulter sur ces pages " Vendée" les trois précédents volets.

Pour l’actualité récente, citons divers points du communiqué du 28 septembre de l’ex-évêque sur la PMA-AMP : "Le désir d’enfant n’équivaut pas à un droit à l’enfant Sur la question de la PMA, Mgr Alain Castet, évêque de Luçon lance un appel au réveil des consciences. Suite aux propos récents de Mme Schiappa, secrétaire d’Etat, et à l’avis favorable du Comité consultatif national d’éthique sur l’ouverture de la PMA ou AMP aux femmes seules et aux couples de femmes, l’évêque de Luçon, dans un texte intitulé Le désir d’enfant n’équivaut pas à un droit à l’enfant, souhaite alerter les citoyens et les législateurs afin que l’enfant reprenne toute sa place au cœur du débat.(...)

"Notre pays va de nouveau connaître un temps important de débat avec la révision prévue des lois dites « de bioéthique » en 2018. Cette révision doit en effet être précédée d’« états généraux » de la bioéthique. Nous gardons en mémoire l’implication des catholiques lors des états généraux similaires de février à juin 2009, et il est à souhaiter qu’il en soit de même dans quelques mois. L’enfant est en fait à la fois au cœur de la question et le grand absent des débats autour de l’AMP." NdlR : Ceci signifierait que l’évêque veut demander à l’enfant s’il veut naître.

(...) "Ensuite parce que ce qui est accordé aux femmes seules ou en couple ne peut être refusé aux hommes seuls (*) ou en couple, lesquels auront alors recours à des femmes pour porter l’enfant souhaité (« gestation pour autrui »), dans des conditions contractuelles là encore tarifées. Ce n’est plus seulement l’enfant, mais certaines femmes qui sont alors réduites à être une donnée du marché de la procréation."

Source http://vendee.catholique.fr/actuali...

NdlR : l’évêque semble négliger quelques règles de droit qui existent et n’imagine pas celles qui pourront protéger les unes et les autres.

(*) c’est pour permettre aux évêques d’avoir des enfants bien sûr ! Lui qui semble le refuser pourquoi l’interdire à d’autres ?

Pour conclure sur ce point alors que notre droit reconnaît l’enfant à sa naissance, ne pas oublier que pour l’Eglise catholique tout être, toute créature provient de Dieu, donc dès la procréation, ce qui la conduit à s’opposer à l’IVG, à la révision des lois dites de " bioéthique", au libre choix de sa fin de vie, à toute recherche sur les embryons, et maintenant à la PMA - AMP, la GPA, même encadrée juridiquement .

Ce mois de novembre 2017 fait remonter les positions de l’Eglise de Vendée pendant la guerre 1914-1918.

C’est "l’Union sacrée" !

Mais le dogme est bien présent , bien avant la guerre.

(...)

Mais l’année 1917 est riche d’évènements !

L’Eglise est inquiète et prudente sur le cas de Claire Ferchaud, la "voyante de Loublande" qui prétend recevoir des ordres directement du Christ. L’évêque de Poitiers met en garde les fidèles (SCddL -Semaine catholique du Diocèse de Luçon - du 7 avril). Mais rien n’y fait. Et le déferlement se développe pour revendiquer la présence du Sacré-Coeur sur le drapeau français et une pétition est engagée dans ce sens, bien que la loi interdise la présence de tout emblème sur le drapeau ! Le 18 avril 1917, la Vendée est le premier département français à être consacré au Sacré-Coeur,

Citons la SCddL du 21 avril page 257 :

"D’une voix vibrante qui retentit sous les voûtes et fait verser les larmes, M. le Sénateur Halgan (président du Conseil Général) prononce une consécration solennelle de la Vendée au Sacré-Coeur de Jésus. La bénédiction est donnée ! Monseigneur prend à son tour la parole. Il a noté au passage que cette consécration est un acte de foi, de supplication et d’espérance ; il témoigne à ses éminents diocésains sa joie et sa fierté de cet acte public de leur dévotion au Sacré-Coeur ; il ratifie leurs espoirs ; Dieu nous viendra en aide et la Vendée sera particulièrement protégée et bénie par le Sacré-Coeur de Jésus. Puis il bénit l’assemblée. et ainsi fut accomplie et close cette première consécration d’un département de France au Sacré-Coeur de Jésus".

(...)

La Vendée, département Consacré au Sacré-Coeur de Jésus a-t-elle été protégée ? ! Quelles sornettes !

Est-ce cela le "ressourcement patrimonial et identitaire " (...) afin de "faire vivre les racines chrétiennes de la Vendée et de la France" comme le revendique Ph. de Villiers dans le Figaro du 31 octobre 2016 ? ou comme M. Auvinet, actuel président du Conseil départemental : " On doit pouvoir, en France, transmettre notre histoire, y compris nos racines chrétiennes" dans le communiqué du 9 novembre 2016.

Aujourd’hui comme hier, la Libre Pensée combat pour la défense et le respect de la liberté de conscience de TOUS les citoyens et citoyennes de ce pays !


Le texte complet de cette chronique est disponible dans le fichier ci-joint.


Documents joints

NOTRE CHRONIQUE A PROPOS DES 700 ANS DU (...)
NOTRE CHRONIQUE A PROPOS DES 700 ANS DU (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois