Quand M. l’évêque de Toulon retourne au Moyen-Age

mardi 28 avril 2009
par  LpVar
popularité : 1%

Fédération varoise de la Libre Pensée

Quand M. l’évêque de Toulon retourne au Moyen-Age

En cette année du bicentenaire de la naissance du grand scientifique Charles Darwin, M. L’évêque de Toulon s’est exprimé dans un communiqué du 14 mars sur l’affaire de l’excommunication frappant la mère d’une fille brésilienne de neuf ans, ainsi que les médecins ayant pratiqué l’avortement, affaire qui a défrayé la chronique et a eu un impact sur l’opinion publique mondiale.
Il écrit :
"L’excommunication a une double fonction. Elle rappelle à l’humanité une limite à ne pas franchir. De plus, l’excommunication a toujours été présentée dans une perspective thérapeutique et médicinale. Elle incite à une prise de conscience, à une conversion, elle ouvre à la Miséricorde du Seigneur".
La fédération varoise de la Libre Pensée constate que l’Église catholique contre l’avortement, c’est décidément un classique. Il faut bien constater qu’elle est toujours là, et continue à exercer un certain pouvoir, notamment grâce à la complicité d’hommes politiques au plus haut niveau de l’État ainsi que de certains médias.
"L’humanité a une limite à na pas franchir, un interdit à ne pas transgresser, faute de quoi elle n’est plus digne de ce pour quoi elle existe" écrit le représentant de l’Église varoise , mais rappelons que toutes les avancées philosophiques et scientifiques se sont faites en transgressant des interdits religieux. Certains l’ont même payé de leur vie, M. l’évêque insulte ainsi la mémoire des hommes de science et des humanistes qui ont expérimenté la "perspective thérapeutique et médicinale" de l’excommunication avant de finir sur les bûchers de l’Inquisition.
Par ailleurs cette Église, qui a reconnu officiellement que la terre était ronde en 1992, est si "compassionnelle" qu’elle n’a jamais condamné les assassinats de médecin pratiquant l’avortement aux USA, pourtant toute vie est sacrée ! De même en France elle n’a jamais condamné les commandos anti-IVG qui s’enchaînaient sur les tables d’opérations et molestaient les femmes et le personnel médical.
La fédération varoise de la Libre Pensée relève que la République s’est construite par la Raison contre les dogmes asservissants des religions : elle a même coupé la tête du roi de France dit "de droit divin", les révolutionnaires républicains ont choisi à ce moment-là de s’administrer par les lois des hommes !
Pour la Libre Pensée, le respect de la vie commence par la liberté pour les femmes et de disposer de leur corps, et de choisir le moment de leur maternité quoiqu’en pensent les dignitaires religieux.
Aimer, jouir de la vie sans entraves et œuvrer pour la liberté des peuples contre leurs oppresseurs restera notre devise.

Ni dieu ni maître, à bas la calotte vive la sociale.


Documents joints

télécharger l'article
télécharger l'article

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456