A PROPOS DU VADE-MECUM DE L’AMF "LAÏCITÉ"

mardi 24 novembre 2015
par  Lp 85
popularité : 1%

La Libre Pensée de Vendée a pris connaissance du vade-mecum "Laïcité" publié par l’AMF (Association des maires de France). Plusieurs points font l’objet de recommandations importantes à l’égard des élus. Nous en retiendrons deux sur lesquels nous avons dû intervenir :

la neutralité des élus, P. 14

la neutralité des bâtiments publics, p.16.

L’AMF préconise le respect intégral de la laïcité au sens des articles fondamentaux de la loi de Séparation des Églises et de l’État : Une attitude laïque des élus lors de cérémonies cultuelles, un respect de l’article 28 pour les bâtiments publics, tout en relevant sur ce point les jurisprudences contradictoires. L’AMF dit interpeller le ministre de l’intérieur.

Mais si les maires suivaient ces préconisations, il n’y aurait plus lieu de saisir la justice pour que les citoyens exigent le respect de leur liberté de conscience !

La paix serait présente dans les communes ! Car la loi de Séparation est une loi de paix civile ! C’est l’installation de symboles religieux qui la rompt !

En 1905, Aristide Briand, le rapporteur de la loi, répondait :

« Ne comprenez-vous pas qu’il serait dangereux pour la paix publique de permettre aux conseils municipaux de se saisir des places et des rues de nos villes et de nos villages pour affirmer leurs convictions religieuses sous l’aspect d’emblèmes ou de signes symboliques ? … Le souci de l’art n’a rien à voir ici ! Absolument rien... si les catholiques ont une préférence persistante pour cette forme de l’art, libre à eux de la satisfaire chez eux, dans leurs propriétés particulières, mais qu’ils n’aient pas la prétention exorbitante d’accommoder à leur goût exclusif les rues et les places publiques qui sont à tous les citoyens français sans exception. » (Aristide Briand – La séparation – discussion de la loi- Paris 1908 pages 306-307).

Relevons que le petit nombre de jurisprudences provient du fait que ce n’est que récemment que des élus ont installé des crèches de la nativité dans les bâtiments publics. C’est ce qui s’est passé en 1990 pour l’hôtel du département de la Vendée, lorsque le Conseil Général a quitté les locaux de la préfecture, qui eux n’ont jamais connu de telles installations !

Et depuis certains maires ont installé ces symboles et emblèmes.

Les prescriptions de l’AMF devraient être suivies.

Il en est de même pour celle concernant la demande de salles pour les obsèques civiles (p. 17 Les funérailles républicaines).

La Fédération de la Libre Pensée de Vendée le souhaite.

LIBRE PENSÉE VENDÉE

Pôle associatif — 71 boulevard Aristide Briand — Boîte 58 --- 85000 La Roche-sur-Yon ;

libre-pensee.85@laposte.net


Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112