L’affiche de "Mes années folles" dérange les Tartuffe de Senlis

"Cachez ce sein que je ne saurais voir" Le Tartuffe ou l’imposteur, Acte III scène 2, Molière, 1669
mercredi 27 septembre 2017
par  lpOise
popularité : 9%

La bigoterie est de retour dans toute sa splendeur !

Tartuffe de province, Tartuffe universel ...

Elle sommeille et fait à Senlis un petit esclandre qui la désigne comme telle !

La presse s’est fait l’écho du difficile combat mené par les responsables du cinéma "Jeanne d’Arc" de Senlis, pour faire respecter le droit d’expression au moment de la présentation du film "Mes années folles" d’André Téchiné.

À Senlis... il a été interdit, jusqu’à ce qu’un vote du CA extraordinaire de l’association vienne rétablir enfin le droit et la raison, de montrer cette belle affiche, parce que des bigots s’offusquaient, faisaient pression, puis enlevaient de force... cette affiche honnie.

Belle affiche pourtant.

Qu’est-ce qui les dérange donc tant ?

  • un dos de femme nue ?
  • le visage maquillé d’un homme ?
  • l’image d’un couple amoureux ?
  • l’histoire vraie d’un amour que la guerre de 14-18 menace ? Nous sommes en plein centenaire commémoratif de la guerre de 14-18. Est-il iconoclaste de montrer à l’écran l’histoire de la tentative de survie d’un déserteur ?
  • la peur d’un couple que menace la guerre et qui tente de survivre malgré tout ?

Ils ont été des millions de couples à trembler durant cette guerre infâme... combien de veuves et d’orphelins ?

Faut-il dire encore les chiffres ?

Cette commémoration aligne les chiffres qui disent des millions de morts.. des générations sacrifiées.

Nous avons tous connu ces femmes seules, ces familles effacées, dont les hommes avaient disparu, laissant le vide derrière leur mort au combat.

Cent ans, c’est de mémoire orale. Chaque famille sait cela.

Mais ce qu’on sait moins, parce que cela reste tabou, c’est comment certains ont résisté, individuellement, pour survivre.

En quoi cela dérange aujourd’hui les béni oui oui ?

Ils feraient mieux de veiller sur les enfants victimes de prêtres pédophiles.

Qu’ils balayent d’abord devant leur porte !

La Libre Pensée de l’Oise s’associe à toutes les protestations émises ces derniers jours, tant dans la presse que sur les réseaux sociaux et appuie toutes les actions qui iront dans le sens de la mise en respect de ces citoyens aux moeurs archaïques et liberticides.

La Ligue des Droits de l’Homme de l’Oise a déjà protesté dans le communiqué suivant :

LIGUE DES DROITS DE L‘HOMME

Fédération de l’Oise

(sections de Beauvais, Compiègne-Noyon, Creil-Sud Oise)

11 Rue des Hironvalles

60100-CREIL

COMMUNIQUE DU 25 SEPTEMBRE 2017

La fédération de l’Oise de la Ligue des droits de l’Homme se déclare scandalisée d’apprendre que, suite à des pressions de l’association catholique en charge de l’école primaire privée Notre Dame de Senlis, le conseil d’administration du cinéma Jeanne d’Arc a obligé les gestionnaires du cinéma de retirer l’affiche du film Les Années Folles, d’André Téchiné.

La fédération de l’Oise de la Ligue des droits de l’Homme condamne cet acte de censure inacceptable qui porte atteinte à la liberté d’expression comme à la liberté de programmation et de communication. Elle apporte son soutien aux responsables du cinéma et à toutes celles et ceux qui s’élèveront contre de tels abus.

Sous prétexte de « protéger » la sensibilité d’enfants va-t-on rhabiller les statues dans les rues de Senlis, mettre un voile sur les peintures de Courbet, Manet ou Renoir et bannir des écoles Baudelaire ce poète, victime lui-aussi de la censure, qui dans les Fleurs du Mal célébrait Lesbos « où les baisers chauds comme des soleils, sont comme les cascades orageux et secrets, fourmillants et profonds » ?



communiqué de la Fédération de la Libre Pensée de l’Oise :

Affiche « mes années folles »

Communiqué de soutien aux responsables du cinéma de Senlis agressés par l’association de parents d’élèves OGEPS de l’école privée catholique et leurs affidés réactionnaires

La Fédération de la Libre Pensée de l’Oise réunie le 27 septembre à Creil apporte son soutien total aux responsables de l’affichage du cinéma Jeanne d’Arc de Senlis qui ont résisté cette semaine à la bigoterie senlisienne pour l’affichage du film de Téchiné « Nos années folles ».

Ce film, présenté au festival de Cannes, relate l’histoire vraie d’un déserteur de la guerre de 14-18 qui se déguise en femme avec la complicité de son épouse pour ne pas repartir se faire tuer dans les tranchées. Pour ce faire il est maquillé et apparaît comme tel sur l’affiche du film.

« Cachez ce sein que je ne saurais voir » fait dire Molière au Tartuffe universel, aujourd’hui Senlisien ! Le dos d’une femme nue et l’image du visage maquillé d’un homme choquent ces âmes sensibles ! Voilà bien des censeurs qui livrent pourtant étourdiment leurs enfants aux prêtres pédophiles que l’Église protège. Qu’ils balayent d’abord devant leur porte et respectent la liberté d’expression des artistes !

Iconoclastes et hypocrites. Incultes aussi, car le maquillage sied aux hommes depuis les temps immémoriaux. Ainsi, les rois de France (Louis XIV, XV, XVI…et les précédents) et aujourd’hui le Président de la République qui dépenserait chaque année plus de 26 000€ à cet effet !

La LP60 salue la bravoure et la grande intégrité de certains membres du cinéma qui ont tenu bon à l’ordre moral que veut faire régner par la force ce groupuscule d’intégristes catholiques, nostalgiques d’un temps où l’Inquisition terrorisait les artistes et quiconque ne lui faisait pas allégeance.

§§§


Documents joints

communiqué LDH
communiqué LDH
communiqué LP60
communiqué LP60

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 novembre 2016 - inauguration d’une place de la Laïcité à La Croix St Ouen le 18 novembre 2016

Nous apprenons que l’association isarienne "AGORA 21" dirigée par Jean Pierre Weisselberg et la (...)

22 novembre 2015 - École Laïcité République - premier bilan

Succès du colloque "École Laïcité République" : 3 journées à Creil puis à Clermont, d’août à novembre (...)

5 juin 2015 - stand de la Libre Pensée à la fête de la Paix de Montataire le 7 juin 2015

La Libre Pensée de l’Oise sera présente et tiendra un stand à la fête de la Paix organisée à (...)

25 mars 2010 - Lu : "La fin d’une illusion" dans ’l’idée libre’ de mars 2010

L’IDÉE LIBRE est une revue dont chaque numéro est construit autour d’un dossier. Sa dernière (...)

22 février 2010 - Conférence sur le "Trésor de l’Ecluse" de Creil le 27 février

Pierre RIGAULT, membre fondateur de la Société Archéologique de CREIL, exposera, le samedi 27 (...)