Joyeux solstice d’hiver et un très bon Noël païen.

jeudi 9 décembre 2021
par  lpOise
popularité : 12%

La lumière éclaire l’année nouvelle… depuis longtemps par F Descroizette page x

Que le solstice d’hiver, que le Noël païen vous apportent force bombance matérielle et intellectuelle.

Les Origines du Culte chrétien, de Monseigneur Duchesne, page 271 : "Il n’y a pas de tradition autorisée (à plus forte raison, pas de texte) sur la naissance du Christ. L’année même est incertaine."
L’année de la naissance du Christ ? Pourquoi pas de Guillaume Tell ? Les références que fourniraient les Évangiles se contredisent totalement, comme si un évangéliste de l’an 2000 faisait naître un messie moderne au temps de la guerre civile d’Espagne (1936),
Les astronomes, considérant la fameuse étoile des mages, ont fixé la nativité, les uns, comme l’illustre Képler, à la date d’une conjonction de Saturne et de Jupiter, les autres à l’apparition d’un météore signalé par des annales chinoises. D’autres enfin lors d’un passage de la comète de Halley, ce qui à notre transposition donnerait l’avènement du cartel ou la fin de la grande guerre. "L’année est incertaine" déclarait Monseigneur Duchesne, et c’est le moins qu’on puisse dire !

D’après sir Jacques Frazer, un auteur syrien du IVe siècle, chrétien d’ailleurs, expliquait ainsi le choix de la date de Noël : "Voici pourquoi la Noël fut fixée au 25 décembre. C’était une coutume des païens que de célébrer ce même 25 décembre, l’anniversaire du Soleil…, les chrétiens prenaient, eux aussi, part à ces réjouissances. Aussi, quand les Docteurs de l’Église s’aperçurent que les chrétiens avaient un certain goût pour cette fête, ils tinrent conseil et décidèrent qu’on fêterait, ce jour-là, la véritable nativité. "Les motifs sont en conséquence d’ordre non pas historique, mais astronomique et religieux. Le solstice d’hiver, que nous avons le 22 décembre, tombait le 25 avec le calendrier romain. "En l’absence de tout document, qui fixât la naissance du Christ, pourquoi n’aurait-on pas songé tout simplement à la faire coïncider avec la naissance du soleil matériel." Et l’auteur de citer avec abondance des textes de la Bible et des Pères où l’Homme-Dieu est appelé Soleil de justice, Lumière pour éclairer les nations, Soleil nouveau, notre Soleil (9), sans parler de fréquentes allusions que comporte l’office de Noël.

Ainsi au jour du solstice d’hiver, au jour de la Nativité de Mithra, les chrétiens ont établi la Nativité de leur Dieu.
Nos coutumes de Noël n’ont à peu près aucun rapport, sauf quelques-unes non équivoques, avec la légende chrétienne que cette fête rappellerait. Rien dans les récits évangéliques – canoniques ou apocryphes – ne donne prétexte au Réveillon, ou à l’Arbre de Noël, ou à la Bûche. L’origine de ces coutumes est extrêmement complexe, multiple pour certaines d’elles, de très vieux rites d’origine analogue se retrouvant après des siècles et fusionnant naturellement



Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois