retours sur le congrès national de la Libre Pensée à Creil en août 2015

mardi 9 février 2016
par  lpOise
popularité : 3%

une vidéo intitulée "congrès national de la Libre Pensée version finale" :

La lettre 47 spéciale congrès 2015

Et ce discours du député Michel Françaix découvert un peu tard sur son blog et jamais parvenu au congrès :

Discours adressé au congrés national de la libre pensée à Creil . Par F V – 18 août 2015Classé dans : edition

Monsieur le Président,

Chers Congressistes,

Je voudrais tout d’abord vous exprimer mes plus sincères regrets de n’avoir pu me joindre à vous, pour l’ouverture de votre congrès national de la Libre Pensée, le calendrier et l’actualité ne me l’ayant pas permis.

Vous avez choisi pour tenir votre congrès national, sur les terres de l’Oise, et à Creil, c’est une première….bravo ! Quel beau symbole.

Comment ne pas rappeler que la première Société de Libres-Penseurs s’organise à Creil en 1890 ; que la Fédération des Sociétés de Libres Penseurs de l’Oise dépose ses statuts en 1895… Et un Picard fut l’un des présidents de la Libre pensée : le prix Nobel de la paix Ferdinand Buisson (1841-1932), homme politique, philosophe, directeur de l’enseignement primaire, éducateur, décédé à Thieuloy-Saint-Antoine dans l’Oise.

Avec Creil, c’est un hommage aux libres penseurs de l’Oise, dont vous honorerez sans aucun doute la mémoire et rappellerez les travaux et les efforts.

C’est aussi un hommage à Marc Blondel qui n’a pas ménagé sa peine pour la reprise d’activité de la Fédération de la Libre Pensée de l’Oise.

Je ne pouvais donc trouver une meilleure occasion, ni avoir affaire à un auditoire plus qualifié, pour affirmer à nouveau avec force le grand attachement comme député de la République, ici à Creil que je porte à la Laïcité.

Comment ne pas aborder en cette année 2015, « après Charlie », mais aussi le 110e anniversaire de la loi de Séparation des Eglises et de l’État de 1905, cette question qui sera sans aucun doute au cœur de vos débats, repenser la laïcité dans sa complexité ? Ni totem ni tabou ! comme le dit si bien Henri Peña-Ruiz, philosophe et spécialiste de la laïcité : “La laïcité, c’est refuser tout privilège, à l’athéisme comme aux religions” nous dit-il encore.

Et ce alors que la complaisance électoraliste inventait le politiquement correct pour travestir la trahison en réalisme, en expressions confuses, en formules ambiguës. Car enfin confondre l’esprit critique avec la stigmatisation, la culture avec le culte, la fermeté du droit avec la violence arbitraire, c’est brouiller le sens des principes et encourager leurs adversaires. De même réduire la laïcité à l’égalité des religions et non de toutes les convictions, c’est discriminer l’humanisme athée ou agnostique.

Chers congressistes,

vous êtes ouverts à tous les renouvellements, comme en témoignent les nombreuses thématiques qui seront abordées dans votre congrès, au cours duquel, et je l’ai noté avec intérêt, vous vous apprêtez également à travailler les questions de la liberté de conscience, de la liberté de la recherche et de la réhabilitation des fusillés par l’exemple.

Je suis sûr que vos échanges seront fructueux et que la vitalité de votre organisation sera une nouvelle fois démontrée. Vous vivrez un congrès d’une telle richesse que vous repartirez ressourcés et heureux, je vous le souhaite de tout cœur !

Je voulais aussi féliciter les organisateurs du congrès, les militants de la fédération des libres-penseurs de l’Oise, mais aussi le Maire de Creil, mon ami Jean-Claude Villemain, qui ont mis tout en œuvre pour vous accueillir ici à La Faiencerie dans les meilleures conditions et vous permettre de travailler efficacement dans les différents ateliers organisés, tout en profitant de votre séjour dans notre belle région.

Je souhaite le plus grand succès à vos travaux et vous remercie de votre attention.



Creil est une ville méconnue et injustement décriée. Il était important de modifier les représentations à son sujet. Il y fait bon vivre et son passé est à la hauteur du présent : territoire prisé et vivant, il a été un berceau de civilisation, des temps néolithiques à l’ère industrielle, en passant par les gallo-romains et les rois de France. Pour accueillir dignement les congressistes la LP60 a réalisé un document de présentation du Bassin Creilllois nommé "Au confluent de 3 rivières : le Bassin Creilois". Ce livret est accompagné d’une exposition. Il peut être présenté à la demande. Voir le Fichier : 3_RIVIERES_-tout_sauf_couverture.pdf

Voir le Fichier : couverture_livret_3_rivieres_version_4.pdf


Documents joints

Discours de bienvenue de la Mairie de Creil (...)
Discours de bienvenue de la Mairie de Creil (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois