JJ Rousseau se cache dans l’Oise en 1767 : pourquoi ? réponses dimanche 18 novembre 2012 à Clermont

voyages au siècle des Lumières à l’occasion du tricentenaire de la naissance de JJ Rousseau
mercredi 31 octobre 2012
par  lpOise
popularité : 1%

Délit de blasphème, autodafé et efforts de libération de la pensée au XVIIIème siècle

Pourquoi JJ Rousseau se cache-t-il dans l’Oise en 1767 ?

Petits rappels :

Callas est réhabilité en 1765, trois ans après son supplice,

le Chevalier de la Barre est assassiné pour crime de blasphème par l’Église à Abbeville le 1er juillet 1766,

JJ Rousseau se cache sous le nom de jeune fille de sa belle-mère à Trie Château six mois plus tard..............

Première cause : des écrits sulfureux qui mettent la liberté - voire plus - de son auteur en danger !

Dans L’Émile, Jean-Jacques Rousseau écrit ces lignes : « ...Dès que les peuples se sont avisés de faire parler Dieu, chacun l’a fait parler à sa mode et lui a fait dire ce qu’il a voulu. Si l’on eut écouté ce que Dieu dit au cœur de l’homme, il n’y aurait jamais eu qu’une religion sur terre...  »

Le livre sera condamné le 9 Juin 1762 par un mandement de Monseigneur de Beaumont, archevêque de Paris, "à être lacéré et brûlé par l’Exécuteur de Haute Justice en la cour du Palais, au pied du grand escalier d’icelui.".

L’Église et le Parlement de Paris estiment que Jean-Jacques Rousseau y "développe le système criminel de la religion naturelle, soutient qu’on peut être sauvé sans croire en Dieu, institue la raison seule juge en matière religieuse, nie les miracles, la révélation, l’autorité de l’Eglise, la divinité de Jésus".

Ils décident que : "le nommé Jean-Jacques Rousseau sera pris et appréhendé au corps et amené es prisons de la Conciergerie du Palais".

Programme du colloque

matin : 10 heures - Président de séance : Patrick Toussaint

Jacques Germand – Rousseau à Trie-Château chez le Prince de Conti, et Charles-François Dupuis, savant philosophe, idéologue du siècle des Lumières, né à Trie en 1742   Voyageons en 1767 dans l’Oise, à Trie-Château. En fuite depuis près de 5 ans après les condamnations de ses écrits par Parlement de Paris et de l’Eglise, Jean-Jacques Rousseau craint pour sa liberté et peut-être plus. Il ne trouve plus de refuge sûr. Le Prince de Conti, homme des Lumières, lui offre un asile-cachette dans son château de Trie-en-Vexin, où il reste 1 an. Profitons-en aussi pour faire connaissance avec le « Grand Dupuis », comme il fut appelé alors. Il naquit à Trie en 1742, philosophe lui aussi du Siècle des Lumières, également savant, député, président de la chambre des Cinq Cents, membre de l’Institut de France. Ses pensées se retrouvent dans son principal ouvrage... « L’Origine de tous les Cultes, ou la Religion universelle », dans lequel il cherche à démontrer l’origine commune des religions. Ses idées sont encore estimées dans les cercles de Libres Penseurs et son livre a encore des rééditions modernes.

Marc Blondel – Le Siècle des Lumières et la Libre Pensée

BANQUET RÉPUBLICAIN DANS LA SALLE CASSINI - couscous républicain : 15€ - inscriptions et réservations à lp60fd@yahoo.fr

Pages lues et dites de Jean-Jacques Rousseau

après-midi : 14 h - Président de séance : François Aurigny

Pierre Roy – Richesse et diversité du Siècle des Lumières à travers quelques figures emblématiques  Voltaire et Rousseau ou la réconciliation posthume via la Révolution de 1789, l’esprit encyclopédiste porté par Diderot et son héritage multiforme, mesure apparente et audace cachée, place de Condorcet, héritier révolutionnaire du Siècle. Quelques aperçus.

Marie Guermont – Montesquieu, libre penseur du siècle des Lumières ? Montesquieu , premier penseur des Lumières... un Girondin méconnu

Jean-Claude Dupont , "Rousseau et la médecine de son temps".   Rousseau est bien connu pour son intérêt pour les sciences naturelles, notamment la botanique ou la chimie. Lui-même malade, il lit aussi les médecins des Lumières et se fait propagateur des idées de certains d’entre eux, en direction d’une médecine dite "naturelle". De quoi s’agit-il ? Comment s’intègre-t-elle dans le système rousseauiste ?

Jean-Louis Fischer, Les utopies de la terre australe (1692-1781) La terre australe est restée bien longtemps une terra incognita, qui sollicita les imaginations en général et les utopistes en particulier. Deux utopies sont remarquables à cet égard, celle de Gabriel de Foigny « Les aventures de Jacques Sadeur dans la découverte et le voyage de la terre australe » (1692) et celle de Restif de la Bretonne « La découverte australe par un homme–volant ou le Dédale français » (1781). Dans cette conférence on évoquera le contenu de ces utopies dont la dernière se situe 20 ans avant la grande expédition Baudin et la véritable découverte de l’Autralie…

Pierre Chartier, Président de la Société des Amis de Diderot, présentera, avec Jean-Louis FISCHER, les manifestations de l’année Diderot 2013


220 ans après la naissance de la République, nous nous interrogeons sur le siècle qui l’a précédée.

Connaître les conditions dans lesquelles ceux qu’on a appelés "les bienfaiteurs de l’humanité", alias "les penseurs des Lumières", ou encore "les encyclopédistes" ont survécu à l’oppression de l’Église et jeté les bases conceptuelles de la Déclaration des droits de l’Homme et de la Convention nationale.

Comment ont-ils résisté aux pouvoirs en place ?

L’Église était d’autant plus agressive qu’elle sentait le pouvoir lui échapper. Rappelons-nous :

1765 : Calas est réhabilité trois ans après son exécution sur ordre de l’Église (Parlement de Toulouse)

1766 : le 1 juillet à Abbeville - Le Chevalier de La Barre meurt sur le bûcher à 19 ans, la langue et la main droite coupées, pour "crime de blaphème". Le "Dictionnaire philosophique" de Voltaire est brûlé avec son corps

1767 : Rousseau est poursuivi par le Parlement de Paris - son livre "L’Émile" est brûlé. Il fuit. Sa maison est caillassée. Il cherche refuge en Angleterre. En vain. Puis il se cache sous un faux nom dans l’Oise à Trie Château, sous la protection du Prince de Conti et commence "Les confessions".

En réponse salutaire à la violence du dogmatisme ambiant, le XVIIIème siècle est le siècle d’or des Utopies. Elles s’adressent à des "lecteurs qui savent déjà de quoi on ne leur parle pas et ce qui se cache".....


Documents joints

affiche du colloque Rousseau 2012
affiche du colloque Rousseau 2012
affiche du colloque Rousseau 2012

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois