Le confinement aveugle et policier, à la française, aberration humaine, sanitaire, a été mortifére.

jeudi 25 juin 2020
par  lpNord
popularité : 1%

L’étendue de l’infection (5 817 385) et la mortalité mondiale du Covid19 (362 705) au 30 mai 2020, se situent dans la fourchette basse des grippes saisonnières (environ 20 millions d’infectés et 290 000 à 550 000 morts).

- Pays Bas : 352 décès par million d’habitants.
- Belgique : 844 décès par million d’habitants.
- France : 437 décès par million d’habitants (29 663 morts officiellement, mais il manque les décès dans les Ehpads, probablement plus de 10 000, sans compter ailleurs).
- Royaume uni : 656 décès par million d’habitants.
- Allemagne : 108 décès par million d’habitants.
- Danemark : Idem Allemagne.
- USA : 328 décès par million d’habitants.

Chiffres wikipédia au 23 Juin 2020

De nombreux articles de la presse qui vous informe, prétendent que le confinement aurait « sauvé des vies », et aussi qu’il faut « craindre une deuxième vague » d’épidémie parce que « l’immunité collective serait insuffisante ».

En réalité, l’épidémie se termine en France comme partout en Europe. Il n’y aura pas de vraie deuxième vague de Covid19, car cela n’est jamais observé dans les maladies virales. Il ne faut pas confondre deuxième vague et saisonnalité d’une maladie.

On nous serine avec l’immunité collective.

L’observation des épidémies précédentes montre que l’immunité collective ne détermine presque jamais leur évolution. On vous parle aussi de l’arrivée des tests, mais Ils n’ont aucun d’intérêt si l’épidémie est terminée. Ces test ne seront qu’un des moyens de perpétuer la peur en France, justifier la suppression de nos libertés, nous maintenir dans l’angoisse de nouvelles contaminations.

Contrairement aux prédictions issues des simulations qui l’ont motivé, le confinement policier violent n’a ni ralenti, ni diminué la propagation de l’épidémie. Plutôt que de croire aux annonces de propagande basées sur les succès virtuels de modélisations mathématiques biaisées, il faut regarder les faits réels, les faits observés, les faits constatés.

La comparaison de l’évolution de l’épidémie en Belgique et aux Pays-Bas, proches par leur situation géographique et leurs modes de vie, est particulièrement frappante et questionne une fois de plus sur l’utilité même du confinement.

Les Pays-Bas, qui n’ont pas restreint les libertés publiques, bénéficient de la même régression (83%) de l’épidémie et dans les mêmes délais que la Belgique confinée policièrement. Les Pays-Bas c’est 344 décès par million d’habitants contre 810 en Belgique.

Les données publiées par l’OMS prouvent que la propagation de l’épidémie n’a été ni retardée, ni amoindrie par le confinement aveugle dans aucun des pays qui l’ont imposé à leur population.

Ceux qui prétendent que le confinement aurait évité l’accélération, protégeant de fait d’une surcharge des hôpitaux, sont démentis par les faits que démontrent les résultats comparés entre pays voisins de même culture.

Le confinement aveugle a été délétère.

D’après les données publiées par l’OMS le 30 mai 2020, la mortalité directe du Covid19 est beaucoup plus élevée dans les pays qui ont pratiqué le confinement aveugle (sans séparer les porteurs de virus des autres) et autoritaire (avec contrôle policier), que dans ceux qui ont pratiqué la quarantaine ciblée (réservée aux seuls porteurs de virus) et fait confiance à leurs citoyens (conseillés et non astreints à domicile).

En adoptant les mesures sanitaires de l’Allemagne, nous aurions probablement 23.000 morts de Covid19, en moins à déplorer. Et sans aucune mesure sanitaire, à l’instar des Pays-Bas, nous pourrions avoir eu 6.100 morts directes du Covid19 en moins.

le confinement aveugle et policier à la française n’a pas été suivi du moindre ralentissement des contaminations dans aucun des pays qui l’a pratiqué. La baisse des contaminations a été observée bien plus tard (5 semaines) et naturellement de la même manière dans les pays confinés ou pas.

La comparaison entre la Belgique et les Pays bas permet de suggérer même que le confinement strict accélère les contaminations.

Nous sommes en fin d’épidémie et les quelques cas encore décelables ne justifient en aucun cas de bloquer 67 millions d’habitants. En revanche, ils justifieraient d’un traitement efficace, utilisé dans le monde entier.

A ce surplus de mortalité directe lié à ce confinement violent et aveugle, il convient d’ajouter les victimes collatérales et en particulier les malades souffrant de pathologies chroniques (cancéreux, cardiaques, déprimés) qui ont subi l’arrêt des traitements prévus, arrêt imposé par le gouvernement français. Ajoutons aussi les nouveaux malades qui n’ont pas pu être diagnostiqués, ni traités du fait de l’interdiction d’opérer les malades non reconnus urgents par les agences régionales de santé.

Alors que l’épidémie se termine et que les hôpitaux sont aux trois quarts vides, le plan blanc a interdit jusque récemment aux chirurgiens d’opérer. Combien de morts supplémentaires ?

Dans toute l’histoire de l’humanité la lutte contre les épidémies repose sur l’hygiène, la compréhension des modes de propagation des maladies infectieuses, la mise en place de mesures efficaces de désinfection et la séparation des porteurs de germes de la population saine par la quarantaine des malades, pas celle des biens portants.

Le confinement aveugle de toute une population tel qu’il nous a été imposé est une mesure connue pour être inefficace.

En France, elle avait été utilisée pour la dernière fois lors de la peste de Marseille entraînant la mort de la moitié de la population de la ville, sans empêcher la diffusion de la maladie à toute la Provence avec 70.000 victimes supplémentaires.

Cette méthode du passé, remise à la mode par la dictature chinoise, avait été présentée par le mathématicien-prophète de l’OMS, Neil Ferguson comme la méthode la plus efficace de lutte contre l’épidémie. Personne n’avait apparemment pas envisagé que le confinement d’un adulte malade à la maison (avec seulement du doliprane comme traitement) constituait le meilleur moyen de contaminer toute la famille, les voisins, les soignants.

Il eut fallu réfléchir à l’illogisme d’enfermer soignants, policiers ou agents de transport RATP, bus, etc. exposés à de fortes charges virales qui vont et viennent avec leurs familles bloquées à domicile, en milieu clos peu aéré.

Soulignons que les autorités nous ont vanté, tout au long de cet enfermement liberticide accompagné de mesures humiliantes, le modèle de Wuhan.

Mais les Chinois, eux, recherchaient avec opiniâtreté les citoyens fiévreux dans les appartements et extrayaient les personnes suspectes pour les isoler rapidement de leur famille.

Le gouvernement français n’a retenu que l’autoritarisme chinois, mais pas la logique sanitaire.

On constate que l’étendue de l’infection (5 817 385) et la mortalité mondiale du Covid19 (362 705) au 30 mai, se situent dans la fourchette basse des grippes saisonnières (environ 20 millions d’infectés et 290 000 à 550 000 morts). On déplorera que les mesures injustifiées pour lutter contre une fausse pandémie aient créé une vraie misère à venir.

Rappelons enfin que les ARS, ayant refusé de transférer les malades dans les lits privés (sauf en IDF dans quelques établissements), ont préféré jouer à la guéguerre à coups d’hélicoptères, et de TGV avec transferts en France ou à l’étranger.

Le lobby de la peur essaie d’entretenir la panique créée par les médias et le gouvernement, afin de maintenir notre soumission et l’abandon de notre bien le plus précieux, notre liberté.


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

18 août 2012 - L’Association belge des athées (ABA) est née.

Face au « retour du religieux », les athées du Royaume s’organisent. Deux nouvelles associations (...)

16 mai 2012 - 23 Mai Science et foi dans le monde musulman - Conférence de Faouzia Charfi à l’ULB Bruxelles

Science et foi dans le monde musulman Conférence de Faouzia Charfi Mercredi 23 mai 2012, 20h (...)

15 mai 2012 - 24 Mai à Leers : Film "l’œil de l’astronome" de Stan Neuman + Débat " Laïcité et découvertes scientifiques "

L’œil de l’astronome Un film de Stan Neuman La projection sera suivie d’un Débat sur le thème : (...)

18 avril 2012 - Jean Meslier, curé athée révolutionnaire à Conférence / Débat à Quaregnon (Belgique) 19 Avril 20H

Une fois n’est pas coutume, Serge Deruette rendra hommage au curé Meslier à la Maison Culturelle (...)

31 janvier 2011 - Lens : "Le curé Jean Meslier : Un penseur athée, communiste, révolutionnaire et matérialiste au XVIIIe siècle"

Ce Samedi 19 février 2011 à 14h à LENS, dans le cadre de l’Université populaire "Ch’ti Guevara", (...)

14 juin 2010 - Conférence de presse sur l’organisation du Baccalauréat 2010 dans les établissement religieux mercredi 16 juin à 11h30 à la MRES, 23 rue Gosselet à Lille.

En 2009 le baccalauréat a été organisé dans de nombreux établissements privés catholiques de la (...)

21 avril 2010 - LP 59 28 Avril Café Citoyen LP 59 28 Avril Café Citoyen : Séparation de l’enseignement public et de l’enseignement privé ou unification ?

Le Groupement Villeneuvois de la Libre Pensée vous invite à une réunion-débat au Café de (...)