A LUÇON LE 8 DECEMBRE ; AUTOUR D’UN ELU REPUBLICAIN : PROSPER DESHAYES (1833 - 1907)

Quel mandat, quelle action, quelle attitude, pour un Elu de la République qui se veut fidèle à la laïcité de l’Ecole et de l’Etat ?
jeudi 22 novembre 2012
par  Lp 85
popularité : 5%

Notre prochaine réunion publique aura lieu à Luçon le 8 décembre 2012 à 10 H, maison des associations rue du mûrier.

La date anniversaire de la loi de Séparation est bien sûr choisie ici symboliquement. Nous souhaitons aborder la « question à l’étude » déterminée par notre congrès national de 2012 : « Quel mandat, quelle action, quelle attitude, pour un Elu de la République qui se veut fidèle à la laïcité de l’Ecole et de l’Etat ? », à partir d’une évocation de cet élu républicain de Vendée que fut Prosper Deshayes. Nous l’avions présenté en 2005 pour le centenaire de la loi de Séparation et en janvier 2007 pour le centenaire de sa mort. Rappelons très brièvement sa biographie : Notaire à Luçon, conseiller municipal de cette ville dès 1870, maire nommé en 1878 et élu en 1880, il sera député de la 2ème de Fontenay de 1893 à 1906, conseiller général de Luçon de 1887 à 1898, et sera le président du conseil général l’année 1892-1893. Député en 1905, il est le seul député de Vendée à voter la loi de Séparation. Nous nous attacherons à revenir sur son oeuvre scolaire durant tout son mandat de maire. Il a largement développé l’enseignement laïque : écoles primaires, et le collège municipal aujourd’hui Lycée Atlantique. En ce sens nous avons un exemple d’élu républicain défendant très concrètement les fondements de la République, de la Révolution française à laquelle il se réfère dans ses discours. Aujourd’hui, la question à l’étude ci-dessus nous conduit à engager une réflexion avec des citoyens et des élus sur la laïcité toujours plus malmenée, et contournée. Les exemples ne manquent pas. La Libre Pensée mène actuellement une campagne pour que la loi Debré soit abrogée. Nous la qualifions de « mère de toutes les lois ant-laïques » dont la dernière, la loi Carle, a conduit les communes à des dépenses supplémentaires imposées vers l’enseignement privé, essentiellement catholique. Nous reprenons à notre compte le « serment de Vincennes » du 19 juin 1960 prononcé au nom des 10 800 000 signataires de la pétition du CNAL après le vote de la loi du 31 décembre 1959. Ce sera sans doute un élément important de la discussion. Celle-ci sera bien sûr menée selon nos principes : respect des opinions et arguments avancés.

C’est pourquoi nous invitons les élus, les citoyens à participer à cette réunion. Un déjeûner est prévu après, avec un caractère volontairement anti-obscurantiste à qui outre la célébration de la loi de 1905, nous donnons le caractère de dérision face aux « croyants » de la fin du monde le 21 décembre… Ce sera un repas de faim du monde, faim de liberté de conscience, de vérité !

Contacter la fédération de Vendée :

Cité des Forges Escalier E porte 131 Boîte à lettres 129 A 85000 La Roche-sur-Yon libre-pensee.85@laposte.net tél 06 88 55 95 16


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois