L’abbé Michel a déménagé mais le recteur Michel continue

suite thibervillaise...
lundi 23 janvier 2012
par  Emmanuel Prebost
popularité : 18%

Après moult déclarations enflammées, le conflit entre l’évêque d’Évreux Christian Nourrichard et le prêtre Francis Michel semble résolu ; du moins sur le papier. Quoique ...il resterait des divergences sur le catéchisme (voir pièce jointe), donc de l’endoctrinement de ces "chers petits"…

Suite à des négociations (? !) l’abbé Michel a reçu une nouvelle affectation qu’il a acceptée fin novembre 2011.

Rappelez-vous, il devait quitter Thiberville et son ancienne paroisse, quitter ses soutiens, dont monsieur le maire et conseiller général Guy Paris, et rendre la caisse.

L’avis de dissolution de cette paroisse nous avait été présenté par certains comme une torture, l’escalade du mont Golgotha (avec ou sans croix sur le dos), voir l’ascension de l’Everest par la face nord. D’ailleurs, des élus autoproclamés « des 13 clochers » étaient allègrement sortis de leur rôle en prenant fait et cause pour l’abbé Michel. La Libre Pensée avait vivement réagi (voir les précédents articles).

Loin du bannissement promis, le prêtre Francis Michel a été nommé recteur à l’église de Le Planquay. Sachez que ce petit village de 125 habitants (recensement de 1999) se situe dans l’ancienne paroisse de Thiberville dissoute, à 5 kilomètres à vol d’oiseau de Thiberville (que nous sommes en plat pays) et que madame le maire se nomme madame Paris, épouse de monsieur Guy Paris. L’abbé reste donc dans la famille !

Toutefois, cette nouvelle affectation est assujettie de prérogatives limitées en matière de culte et de finances (voir pièce jointe)‘. Les fidèles de l’abbé protestent. L’église ne serait pas assez grande pour contenir les ouailles ; et les commerces thibervillais seraient moribonds faute de pèlerins du dimanche. Ainsi donc, c’est enfin reconnu par les intéressés, une bonne part des fans de l’abbé ne seraient pas des environs.

Quoi qu’il en soit, le « commerce » de l’abbé Michel, en latin ou pas, continue

En effet, si, à la satisfaction de la Libre Pensée, il n’y a pas eu de crèche en place publique pour noël à Thiberville, les fidèles de l’abbé l’ont prestement, en partie, exportée sur la place de Le Planquay (voir pièce jointe). Sur le blog de soutien de l’abbé, il nous est promis que celle de 2012 sera plus belle, plus grande ... Nous veillerons que non !

Le 21 janvier, la messe habituelle pour ce pauvre Louis le seizième et les martyrs de la révolution a été célébrée par le recteur Michel. (Nous avons vu une quarantaine de véhicules, dont la majorité ne venait pas du département, ce qui corrobore les propos des ouailles…).

La Libre Pensée de l’Eure n’est pas dupe, les discours et les actes royalistes du prêtre Francis Michel continueront. Seul le siège du gourou a déménagé cinq kilomètres plus loin. Tout ça est l’affaire de la hiérarchie catholique, de l’abbé et de ses fidèles

Mais il est chose qui est l’affaire de tous les citoyens et de la Libre Pensée, c’est de faire respecter la loi du 09 décembre 1905 portant séparation des Églises et de l’Etat, en particulier, par les représentants des cultes et les élus de notre République.

La Libre Pensée y sera très attentive.


Documents joints

crèche du Planquay
crèche du Planquay
catéchisme éveil normand 18 01 12
catéchisme éveil normand 18 01 12
Abbé Michel par prêtre Jean Vivien nov (...)
Abbé Michel par prêtre Jean Vivien nov (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois