rassemblement pacifiste du 11 novembre : discours du président de la Fédération varoise

mardi 15 novembre 2011
par  LpVar
popularité : 1%

Notre rassemblement du 11 novembre à Mazaugues a été un succès : une trentaine de participants, une vingtaine au repas républicain qui précédait, des interventions complémentaires de la LDH de La Seyne/Mer, de l’ADMD, du POI, de la LP83. Après un hommage avec dépôt de gerbe au monument pacifiste, nous sommes allés nous recueillir sur la tombe du maire à l’initiative de ce monument en 1935, Charles Fabre "maître d’école". Voici l’allocution du président de la fédération varoise, Robert Oller.

Chers amis, camarades, citoyens

Chaque 11 novembre, libres penseurs et pacifistes nous nous réunissons ici à Mazaugues pour rendre hommage au conseil municipal élu en 1935 qui eu le courage de faire apposer les plaques condamnant la guerre. Tous ces élus ont refusé de glorifier la guerre et les victoires militaires, en les qualifiant de crime. Ils souhaitaient pour l’humanité le droit à l’instruction, le droit au bonheur, le droit de jouir de la vie en paix.

La boucherie de 14/18 pour notre peuple c’est 1 400 000 morts, la "der des ders" ne fut pas la dernière loin s’en faut. Il y avait 365 conflits recensés en 2010, dont l’immense majorité sont des guerres civiles, il suffit bien souvent de juxtaposer les cartes des conflits et les cartes des ressources naturelles pour en comprendre les raisons. Le monde en guerre profite à beaucoup de gens et de gouvernements. Les dépenses militaires du monde s’élèvent à 1130 milliards d’euros. Loin de se pacifier ce monde est mis à feu et à sang toujours davantage pour le plus grand profit des industriels et des marchands d’armes.

Ce n’est pas faire un faux procès que de dire que ce sont toujours ceux qui sont aux leviers de commande aux USA qui veulent, directement ou indirectement dominer le monde et régenter les pays sous leur houlette et sous la botte de leur armée. Il y a aujourd’hui 761 bases militaires américaines à travers le monde, presque autant qu’au plus grand moment de tension pendant la guerre froide et l’opposition des deux blocs.

Pour ce qui concerne la France, la guerre en Afghanistan coûte plus d’un million d’euros par jour et elle n’est pas finie, en 10 ans on dépasse les 4 milliards d’euros, en Libye en 9 mois la guerre a couté 330 millions d’euros pour le bonheur de Bolloré, Total et d’autres prédateurs prêts pour la "reconstruction" du pays ! Et en prime le retour à la Charia comme système politique pour libérer le peuple. Les génocides d’hier ne justifieront jamais les massacres d’aujourd’hui. Le viol des droits des peuples conduit toujours à l’oppression de l’humanité, et tout cela béni par des religions hypocrites qui sont ravies qu’on leur demande d’être les entremetteuses de cette farce sinistre et sanglante.

Le meilleur moyen d’avoir la paix c’est d’oeuvrer à un monde débarrassé des exploiteurs, des agioteurs et des religions. Pour ce monde de paix nous voulons faire oeuvre de justice, depuis de nombreuses années la Libre Pensée, l’Association Républicaine des Anciens Combattants, la Ligue des Droits de l’Homme, l’Union Pacifiste de France et le Mouvement de la Paix exigent la réhabilitation immédiate et collective pleine et entière des fusillés pour l’exemple.

C’est une oeuvre de justice pour les victimes, leurs familles et leurs descendants.

Ce que nous voulons honorer, établir et faire reconnaître, c’est que ces hommes avaient le droit d’avoir peur, voire de se révolter contre la barbarie de la guerre et refuser de se faire massacrer pour des intérêts qui n’étaient pas les leurs. Ce combat vise à faire reconnaître le droit à la désobéissance quand sa vie, ou celle des autres en dépend. C’est aussi cela le respect absolu de la liberté de conscience.

En exigeant la réhabilitation collective des fusillés, nous ne réclamons pas le pardon des fusillés, ni celui de l’Etat. Nous réclamons justice. Le pardon n’est pas la justice, c’est l’aumône de la justice.

Nous ne sommes plus sous la royauté mais en République. La justice, c’est la réhabilitation collective pleine et entière des soldats tombés sous les balles d’autres soldats, commandés par des brutes galonnées.

Nous voulons un monde ou les femmes et les hommes vivront libres dans une société de liberté,

d’égalité et de fraternité.

Maudite soit la guerre, maudites soient toutes les guerre !
Ni dieu ni maître, à bas la calotte et vive la Sociale !


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois