Assemblée générale du 21 janvier 2011

mercredi 2 février 2011
par  Emmanuel Prebost
popularité : 3%

La Libre Pensée de l’Eure tient une Assemblée générale tous les ans. Celle-ci se tient cette année prés de Bernay compte tenu qu’une partie importante de son activité s’est déroulée aux alentours.

Le 21 janvier n’est pas une date anodine pour les libres penseurs, c’est le jour où ils célèbrent la République.

Ce même jour, l’abbé Michel se prépare à célébrer une « messe pour Louis XVI » qui aura lieu demain à Thiberville.

Cet engagement de l’abbé Michel et de ses soutiens pour la royauté est à relever particulièrement au lendemain de la tenue du congrès du Front national à Tours. En effet, la mouvance royaliste est un des viviers du Front national, Front national qui, par la voix de Marine Le Pen, vient de déclarer : « …aucun culte ne doit empiéter sur la sphère publique ; la foi doit rester une affaire strictement privée et son expression ne faire l’objet d’aucune provocation. ».

Nous crions bas les masques ! En prononçant ces paroles, Marine Le Pen, vous vous en doutez, ne pensait pas aux errements de l’abbé Michel et de ses amis, mais aux musulmans. Hors, la pratique de la laïcité n’est pas à géométrie variable, elle doit être pleine est entière. Le curé, l’iman, le rabbin, le pasteur et les fidèles dans leur lieu de culte et l’Etat dans son rôle de neutralité par la mise en oeuvre, sans concession, de la loi de 1905.

A ce sujet, nous citons Henri Penᾶ-Ruiz : « Pourquoi la laïcité devrait-elle se concentrer sur une seule religion instrumentalisée en dispositif oppressif, et passer les autres sous silence, La portée universelle de la laïcité doit sans cesse être mise en avant, afin que nul ne puisse prétexter qu’il est stigmatisé du fait de ses traditions particulières et se réfugie dans une victimisation… ». Il n’y a rien, ni à retrancher, ni à ajouter !

La modifications des statuts.

De nouveaux statuts correspondants au fonctionnement actuel de la LP 27 ont été adoptés à l’unanimité . Les camarades ont un an pour faire part de leurs remarques et de leurs éventuelles demandes de modifications.

Traits saillants du bilan d’activité de la LP de l’Eure :

L’année 2010 a commencé par l’engagement des « maires des treize clochers » en faveur de l’abbé Michel. La Libre pensée de l’Eure a réagit en dénonçant « une attitude partisane » contraire à la loi de 1905. Par la suite, la LP a tenu plusieurs conférences et rédigé des communiqués de presse qui ont suscité l’intérêt de lecteurs et provoqué des réactions éclairantes autant des élus concernés que des élus en général.

A grand trait, il peut être avancé que la plupart des élus, pour ne pas dire tous ceux qui se sont exprimés, font « une salade niçoise » de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat, qui n’a rien à voir avec la laïcité. Curieusement, mais ce n’est pas surprenant de la part d’un républicain sincère, c’est l’expression de Monsieur Michel Millard de Montrion, maire du Theil Nolent et chariton, qui a été la plus laïque.

Sur la loi de séparation des Eglises et l’Etat de 1905, impulsée par les libres penseurs, dont Victor Hugo, il a dit : « Il faut la défendre » et pourquoi défendre cette loi : « A travers le monde, c’est démonstratif : que ce soit l’Etat d’Israël ou que ce soit l’Iran c’est la religion qui fait office de constitution…et regardez également en Irlande, ils se battent encore ». Concernant son engagement comme chariton, il ajoute : « Je ne suis pas déshonoré d’être chariton. Maintenant je fais bien le distinguo entre ma fonction de maire et celle de chariton ». Il s’interroge néanmoins sur la possible confusion des genres entre rites et fêtes de village : « En tant qu’élu, on n’a pas à intervenir. Mais comment voulez-vous faire ?... ». Cette hauteur de vue est un bel exemple de pensée et de comportement laïques, qui devrait inspirer tous les élus, à commencer ceux qui décernent un label de « très belle messe » et de « très beaux offices… » à l’abbé Michel.

A toutes fins utiles, nous rappelons à tous ceux qui s’abritent derrières les traditions religieuses animées par les charitons, que ces derniers se placent sous l’autorité de l’Evêque. En conséquence, il faut respecter l’article deux de la loi de 1905 : « La république ne reconnaît…ni ne subventionne aucun culte ».

Parce que la Libre Pensée a conscience que ce n’est pas toujours simple de déterminer la frontière entre ce qui ressort, dans les diverses manifestations, d’une part, d’une religion et, d’autre part, d’une fonction publique, elle a rédigé, à toutes fins utiles, un Code de bonne conduite républicaine, à destination des élus et des représentants de l’Etat.

Ce code va être envoyé à tous les élus et aux représentants de l’Etat du département de l’Eure. Par ailleurs, il est disponible en document joint à cet article , format pdf.

De nombreux courriers ont été adressés aux élus, aux représentants de l’Etat et à l’Evêque.

* Le 29 mars 2010, la LP demande à la Préfète de l’Eure de réagir aux propos de Monsieur Nourrichard, Evêque d’Evreux, concernant le conflit avec l’Abbé Michel, qui a déclaré à la Dépêche d’Evreux le 5 février : « Et j’ai reçu des soutiens du plus haut niveau de l’Eglise et de l’Etat »

Pas de réponse !

Comme l’Evêque n’a vraisemblablement pas inventé une fable ? Qui est le « haut niveau de l’état » ? Monsieur Brice Hortefeux Ministre de l’intérieur chargé des cultes ? Monsieur Nicolas Sarkozy Président de la République ? Madame la Préfète de l’Eure ? Le silence règne, les principes de la République ne sont plus gardés par ceux qui en ont la plus haute charge !

Le gouvernement met en oeuvre le discours de Nicolas Sarkozy au palais du Latran, le 20 décembre 2007, lors de son intronisation comme chanoine d’honneur : « …un homme qui croit, c’est un homme qui espère. L’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent. ».

* Le 26 septembre 2010, la LP écrit à toutes les municipalités chefs lieux de canton (une trentaine) pour obtenir qu’une salle communale soit mise gratuitement à la disposition des administrés qui souhaiteraient y tenir une cérémonie d’obsèques civiles.

Les maires de Bourgtheroulde et de Beuzeuville nous ont répondu qu’ils en mettaient déjà une à disposition de leurs administrés. La municipalité de Gisors se saisit du dossier pour étude. Celle d’Evreux a repris la demande dernièrement. Madame le Maire des Andelys a reçu, la semaine dernière, une délégation de la LP ; la réponse s’annonce favorable. Monsieur le Sénateur Maire de Bernay nous a répondu à coté de la plaque en nous invitant à nous adresser aux Pompes funèbres générales. Cette réponse a provoqué, pour le moins, un grand étonnement auprès des libres penseurs.

Nous rappelons que les communes de : Amfreville sous les Monts, Alizay, Charleval, Douville sur Andelle, Flipou, Letteguives, Perriers sur Andelle, Pont Saint Pierre et Vandrimare ont répondu favorablement à notre demande. Douze en tout nous ont donc répondu positivement. Il en faudra beaucoup plus, pour répondre aux 45% des Français qui souhaitent, aujourd’hui, des obsèques civiles, contre 25% en 2008.

* Octobre 2010, la Libre pensée s’est exprimée dans la presse au sujet d’un prêt de salle communale aux musulmans et d’un projet de construction d’une mosquée à Evreux, en rappelant que cette dernière ne pouvait pas faire l’objet d’un financement public direct ou indirect.

* Le 20 décembre 2010, la LP a écrit à Monsieur le Maire du Vaudreuil au sujet de la diffusion des horaires des messes sur les panneaux électroniques Pas de réponse !

* Le 20 décembre 2010, la LP a écrit à Monsieur l’Evêque d’Evreux concernant la construction de crèches sur l’espace public (voir l’article Crèches ).

Pas de réponse !

Nous étudions très sérieusement le dépôt d’un recours au Tribunal administratif, concernant la crèche construite sur le domaine public à Thiberville.

* Le 20 décembre 2010, la LP a adressé un courrier à Monsieur Jean-Pierre Hamon Sous Préfet de Bernay et à Monsieur Jean-Pierre Nicolas Député au sujet de la liberté de conscience au sien de la gendarmerie nationale (voir article gendarmerie ).

Pas de réponse !

Ils auraient pourtant pu faire un rappel au règlement en nous adressant l’article L.4121-2 du code de défense, auquel les gendarmes sont soumis : « Les opinions ou croyances, notamment philosophiques, religieuses ou politiques, sont libres. Elles ne peuvent cependant être exprimées qu’en dehors du service et avec la réserve exigée par l’état militaire. Cette règle s’applique à tous les moyens d’expression… ».

* Le 14 janvier 2011, la LP a écrit à Monsieur le Député Hervé Morin pour partager ses voeux de « …société apaisée. ». Nous n’avons pas de réponse, mais le mois de janvier n’est pas encore écoulé… NdR : A l’heure où nous mettons en lignes ces pages, nous avons, enfin, reçu les voeux de M Morin.

Il est particulièrement curieux, en ne parlant que des élus et des représentants de l’Etat, que tous ne répondent pas aux courriers qui leur sont adressés. Est-ce que les questions de laïcité les dérangent alors qu’ils en sont pourtant les gardiens ? Nous les invitons vivement à se ressaisir pour revenir à des rapports ordinaires de civilité en république.

Notre rapport d’activité a été présenté à la presse le même jour. Après des échanges intéressants, le rapport a été voté à l’unanimité.

La présentation et l’adoption du Code de bonne conduite.

Après la présentation du projet et une discussion enrichissante, ce code (voir l’exemplaire joint) a été adopté à l’unanimité. Il sera envoyé prochainement à tous les élus de l’Eure.

Un repas républicain a suivi

auquel ont pris part 16 convives. La tête de veau était bonne et la camaraderie chaleureuse.


Documents joints

code de bonne conduite républicaine
code de bonne conduite républicaine

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234