Communiqué de Presse

dimanche 24 janvier 2010
popularité : 52%

Fédération des Libres Penseurs des Yvelines 61 bis rue de la Convention 78500 Sartrouville

Fédération Nationale de la Libre Pensée 10 /12 rue des Fossés St-Jacques 75005 Paris

La Fédération des Libres Penseurs des Yvelines informe l’opinion publique des graves atteintes à la laïcité entourant le financement de la construction du lycée confessionnel privé Jean Paul II à Sartrouville qui devrait accueillir ses premiers élèves en septembre 2009.

Déjà le samedi 18 octobre 2008, M. Pierre Font, maire de Sartrouville et M. Jacques Myard, député de la 5ème Circonscription des Yvelines, avaient assisté en leur qualité d’élus de la République à la cérémonie religieuse de bénédiction des futurs locaux de ce lycée confessionnel organisée par M. Eric Aumonier, évêque de Versailles. Rapportant la présence des deux élus à cette cérémonie religieuse, la presse informait le public que le Conseil Régional d’Ile de France avait versé 2 millions d’euros pour la construction de ce lycée privé (dont 700 000 € versés au titre du transfert de l’annexe d’un Centre de Formation d’Apprentis actuellement située à Carrières sous Poissy).

Un nouveau coup contre la laïcité a été porté le 18 décembre 2008 : le Conseil Municipal de Sartrouville a adopté par 37 voix (UMP- Nouveau Centre – Modem – MNR) contre 8 (POI – PCF – PS – MDC – VERT) le budget municipal pour 2009 qui comporte l’ouverture de 816 250 € de crédits pour des travaux à effectuer par la Commune de Sartrouville au profit du Lycée JEAN PAUL II : • Création d’une voie sur le quai P. BRUNEL pour permettre l’accès au Lycée Jean Paul II : 225 000 € • Clôture du terrain : 70 000 € • Avance forfaitaire quai Brunel : 14 250 € • Emprise pour accès au Lycée Jean Paul II : 7 000 € • Travaux de création d’un réseau d’assainissement pour l’implantation du Lycée Jean Paul II : 500 000 €

Dès le mois d’octobre 2008, la Fédération des Libres Penseurs des Yvelines avait demandé des explications de vote aux élus du Conseil Régional et sollicité une audience à Mme la Préfète des Yvelines afin d’alerter les pouvoirs publics sur les nombreuses violations de la laïcité dans le département. A ce jour, nous n’avons pas obtenu de réponse officielle ni de la part des élus du Conseil Régional, ni de la part de Mme la Préfète.

La Fédération des Libres Penseurs des Yvelines reste attachée au principe républicain : « Tous les fonds publics à l’Ecole Publique ; à l’Ecole Privée, fonds privés » inscrit dans le Serment de Vincennes (plusieurs millions de signatures). Tout en alertant l’opinion publique, la Fédération des Libres Penseurs des Yvelines étudie la possibilité de recours au Tribunal Administratif pour empêcher ces nouveaux coups portés à la laïcité dans notre département.

Sartrouville, ce 21 décembre 2009


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois