LA ROCHE-SUR-YON : HOMMAGE A FRANCISCO FERRER LE 17 OCTOBRE 2009

mardi 20 octobre 2009
par  Lp 85
popularité : 2%

A La Roche-sur-Yon, le 17 octobre plus de quatre vingt personnes ont participé aux deux moments de l’hommage rendu à Francisco Ferrer. Cet hommage était à l’initiative de la Libre Pensée de Vendée et du Grand Orient de France, soutenu par la Ville de la Roche-sur-Yon. Les interventions du représentant de la Ville, du Grand Orient de France et de la Libre Pensée (Fédération Nationale et Fédération de Vendée) ont retracé la vie de Ferrer, l’ensemble de son action pour l’émancipation sociale, l’instruction, et l’histoire de la dénomination de la rue. La Fédération de Vendée de la Libre Pensée se félicite de ce succès et remercie l’ensemble des participants et ceux qui ont soutenu cette initiative.

Francisco Ferrer a été fusillé le 13 octobre 1909.La ville avait fait poser de nouvelles plaques " Rue Francisco FERRER, pédagogue libertaire espagnol" écrites selon les règles qu’elle s’est donnée. Elles étaient posées le 13 octobre, puissant symbole ! Une cinquième était prête pour être dévoilée lors de l’hommage public.

La Fédération de Vendée de la Libre Pensée proteste vigoureusement contre les actes des vandales qui ont enlevé les plaques posées par la Ville.La Ville de La Roche-sur-Yon s’associe à la condamnation d’un acte de vandalisme imbécile et irrespectueux. Une plainte a été déposée.

On ne peut nier l’histoire et les faits. On ne peut effacer le nom d’une rue et donc le nom de l’homme qu’elle porte par un acte de vandalisme. La rue porte son nom depuis cent ans, et personne n’a osé y toucher, pas même du temps du régime pétainiste de Vichy, qui a favorisé de tels actes dans plusieurs villes. Nous avons réaffirmé que ce nom appartient à l’ensemble des citoyens attachés aux valeurs républicaines, de Liberté, Egalité , Fraternité, et de Laïcité, aux libertés démocratiques de se regrouper en associations, partis et syndicats, de s’exprimer librement, à la défense et au respect de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat qui garantit la liberté de croire et également la liberté de ne pas croire. Ceux qui ont arraché ces plaques indiquent clairement qu’ils s’opposent à cet ensemble de libertés fondamentales.

Honorer la victime, c’est désigner le coupable !

Mais rien ne peut effacer le crime commis à l’encontre de Francisco FERRER.

Pour la Libre Pensée, pour que soient respectées toutes ces libertés, le combat continue.

La Roche-sur-Yon le 20 octobre 2009

JPEG - 63 ko

JPEG - 54.2 ko

Les interventions au rassemblement, lors de la conférence -débat seront publiées dans un prochain bulletin départemental " la Libre Pensée en Vendée". Elles seront jointes à la brochure " UNE RUE FERRER A LA ROCHE-SUR-YON". La brochure seule est actuellement disponible pour la somme de 5 € (7€ avec les frais de port). S’adresser à la fédération de Vendée de la Libre Pensée ; Cité des Forges Bât A esc E - boîte à lettres 129 - 85000 La Roche-sur-Yon.


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123