La Garde : la laïcité doit ête respectée par la mairie !

jeudi 30 juillet 2009
par  LpVar
popularité : 2%

Ci-dessous la lettre ouverte du cercle Jean Rostand de la Libre Pensée au maire de La Garde concernant une délibération qui met en cause la laïcité.
La Fédération varoise de la Libre Pensée entend agir pour obtenir l’annulation de cette délibération municipale inacceptable.

Il est possible de télécharger les bulletins municipaux concernés :
- le bulletin municipal n°27 (pages 6-7)
- le bulletin municipal n°29 (page 7)
Par ailleurs, vous pouvez télécharger sur cette page :
- le recours gracieux en annulation formulé auprès de la mairie de La Garde
- la lettre au préfet et le recours auprès de la préfecture

Xavier GIOVANNETTI
La Chantal – 98, allée des Epicéas
83130 La Garde
Président du cercle Jean Rostand-Libre Pensée
de Toulon et la région toulonnaise

à

Monsieur Jean-Louis MASSON
Maire de La Garde
Hôtel de Ville
B.P. 121
83957 La Garde Cedex

La Garde, le 22 juin 2009

Monsieur le Maire,

C’est en tant que défenseur de la loi de 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat que nous vous écrivons cette lettre ouverte. Nous ne vous cachons pas que nous avons été indignés à la lecture de l’article « L’Eglise s’embellit » page 7 du bulletin n°227 d’avril 2009 et de l’article « Deux jours de fête et de tradition » page 7 du bulletin n°229 de juin 2009.

Nous vous rappelons que la loi de 1905 dit dans son article1 : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes….. » et dans son article 2 « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

Ainsi, nous apprenons, dans l’article « L’Eglise s’embellit », que la municipalité va prendre en charge un investissement pour un nouveau chauffage de l’église paroissiale pour une somme de 100000 € (!) ; ce qui veut dire que les contribuables de La Garde vont devoir non seulement supporter cette dépense pour un édifice cultuel, mais aussi la maintenance et l’entretien et probablement les frais de chauffage dont nous vous demandons de bien vouloir nous préciser que c’est bien la paroisse qui les prend en charge actuellement. De plus, la responsabilité d’un mauvais fonctionnement incombera ensuite à la commune (et plusieurs municipalités ont déjà renoncé pour cette raison).

Nous savons que cette décision d’investissement a été prise sans aucune délibération, les conseillers municipaux en ayant été avertis par la lecture du budget concernant les travaux techniques. Nous estimons qu’une question de cette importance aurait pu faire l’objet d’une délibération du Conseil Municipal.

Ce qui nous a paru encore plus surprenant et inadmissible, c’est l’appel aux dons au bénéfice de l’Association Diocésaine à découper en page 6 et « à retourner à l’Eglise de la Nativité » : voilà que le bulletin municipal se transforme en bulletin paroissial ! La mairie va-t-elle devenir une annexe de la paroisse ?

Chacun sait que la loi de 1905, qui pourtant a apporté la paix civile en France depuis un siècle, est combattue depuis le début par la hiérarchie catholique et tous les communautaristes opposés à la Laïcité. Si plusieurs décrets et circulaires permettent de contourner la loi de base de la laïcité comme la loi de Pétain du 25 décembre 1942, il n’empêche que ce cadeau royal à la paroisse de La Garde est contraire à l’esprit et à la lettre de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat. Est-ce que demain les contribuables gardéens vont devoir mettre la main à la poche pour subventionner une mosquée, un temple ou tout autre lieu de culte ?

Par ailleurs, notre sensibilité laïque a été encore malmenée à la lecture de la page 7 du bulletin municipal de juin 2009 qui mentionne que Saint Maur est « le Saint Patron de la Cité du Rocher » et affirme qu’« Il est reconnu pour ses miracles… ». Cet article prosélyte se termine par un vibrant appel à participer aux cérémonies. Et voilà à nouveau le bulletin municipal de La Garde qui devient un bulletin paroissial ! Pour notre part, nous affirmons avec Ferdinand Buisson : « L’instituteur à l’école, le curé à l’église, le maire à la mairie ».

Aussi, nous vous demandons, Monsieur le Maire, de faire respecter l’esprit et la lettre de la loi de Séparation de 1905 : c’est à la paroisse de payer le chauffage des lieux de culte et c’est à elle également de prendre en charge la publicité pour les cérémonies cultuelles dans ses propres publications. Le bulletin municipal qui est à la charge et au service de tous les contribuables gardéens n’a pas à servir de tribune à une religion, quelle qu’elle soit ! La loi de 1905 « garantit le libre exercice des cultes » etpersonne n’a rien à gagner à un conflit antilaïque !

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos salutations laïques et républicaines.

Pour le cercle Jean Rostand (Fédération Varoise de la Libre Pensée)

et d’autres citoyens laïques de La Garde

Xavier GIOVANNETTI


Documents joints

télécharger la lettre ouverte au maire de la (...)
télécharger la lettre ouverte au maire de la (...)
télécharger le recours déposé à la mairie de La (...)
télécharger le recours déposé à la mairie de La (...)
télécharger la lettre au préfet
télécharger la lettre au préfet
télécharger le recours déposé à la préfecture
télécharger le recours déposé à la préfecture

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois