Le conseil municipal de Cinqueux demande l’abrogation de l’article 89

dimanche 21 octobre 2007
par  lpOise
popularité : 3%

Notre campagne de soutien aux municipalités qui refusent de verser des fonds publics pour le financement de la scolarité des élèves de leur commune scolarisés dans l’enseignement privé ne fait que commencer.

Dès le premier envoi des lettres en direction des premières mairies de l’Oise , nous avons reçu la réponse de la mairie de Cinqueux qui nous communique la décision exemplaire de refus du Conseil Municipal du 19 mars 2007. Extraits :

« « LE CONSEIL MUNICIPAL... REDOUTE QUE LA DISPARITÉ INSTAURÉE ENTRE L’ENSEIGNEMENT PUBLIC ET LE PRIVÉ RAVIVE LES TENSIONS ET QUE LES ÉCOLES PRIVÉES EXERCENT UNE CONCURRENCE DÉLOYALE DE NATURE À MENACER VOIRE RÉDUIRE À NÉANT LES EFFORTS ENGAGÉS PAR LES ÉLUS POUR MAINTENIR ET PROMOUVOIR LE SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION ... » »

Partout où ce sera nécessaire et dans quelque lieu que ce soit, la Fédération de la Libre Pensée sera aux côtés de ces élus responsables qui demandent l’abrogation de l’article 89 de la loi d’août 2004.

D’autres courriers sont prêts, pour d’autres communes du département.

Des lettres partiront aussi pour connaître les positions prises par les élus de la République du Conseil Général et du Conseil Régional. Puis nous interpellerons les candidats et les têtes de liste aux prochaines élections municipales, pour que les électeurs puissent choisir en connaissance de cause.

Contact


Commentaires  forum ferme

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois