Thocratie ou Rpublique

vendredi 17 avril 2009
par  lpherault
popularité : 7%

Association des Cercles de Défense Laïque
11 rue de la source
34830 Clapiers

Fédération de l’Hérault de la Libre Pensée
Espace M-L King
27 Bld L.Blanc
34000 Montpellier

Communiqué pour publication

Théocratie ou République

Le Midi Libre du 5 Décembre 2008 a rendu compte de la rencontre réunissant à la Mairie de
Saint Mathieu de Tréviers, l’archevêque de Montpellier, un abbé et les maires de la paroisse.

Ces derniers semblent avoir oublié que la Révolution française de 1789 a laïcisé la société
en remplaçant l’organisation religieuse liée à la royauté, aux paroisses et diocèses, par les communes, les cantons et les départements. Nous ne savons pas qui est à l’origine de la réunion, mais la photographie qui accompagne le texte est tout un symbole. Le clerc occupe la place centrale condescendant à donner la parole aux maires élus, leur « demandant de faire part de leurs préoccupations ». On peut s’interroge, qui administre, qui dirige ?

Le rédacteur de l’article nous apprend que cette réunion « orientée » par l’archevêque, a abordé la question de « la scolarité dans les classes regroupées au nord du secteur, le collège Alain Savary, la redistribution de la carte scolaire, la famille, le logement, le maintien à domicile des personnes âgées… ».

Cette rencontre et cette collaboration ont lieu au moment où les mesures préconisées par le ministre de l’éducation nationale accélèrent le processus de démantèlement de l’école publique et de la laïcité.

Cette immixtion du religieux dans la vie publique contribue à mettre en place un pouvoir qui se substitue à celui des élus de la République.

Les problèmes soulevés dans le débat, ceux de la famille, du logement, des personnes âgées relèvent des obligations de la République et non des clergés et de leur charité.

Lors de cette entrevue n’auraient-ils pas aussi évoqué la question du recrutement pour le complexe confessionnel Saint Joseph (Pierre Rouge) ? Rappelons que la première pierre de ce lycée a été bénie par l’archevêque de Montpellier en présence de Georges Frêche, président de la région Languedoc Roussillon. La participation de ce dernier souligne que la région a voté une subvention de 3 760 000 € d’argent public pour cet établissement en cours de construction.

Nous pensons que plus que jamais la loi républicaine de séparation votée le 9 décembre 1905 doit être appliquée : « L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle » (Victor Hugo).

Ni le curé, ni l’iman, ni le pasteur, ni le rabbin ne sauraient remplacer un maire élu, pas plus qu’un instituteur.

Montpellier le 9 décembre 2008


Agenda

Array

<<

2023

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois