Discours devant le monument aux insurgés de 1851 (Aups, Var - 7 décembre)

mardi 16 décembre 2008
par  LpVar
popularité : 3%

Ci-dessous et en pièce jointe : le discours prononcé par Robert Oller, président de la fédération varoise de la Libre Pensée, à l’occasion de la commémoration de l’insurrection Républicaine contre le coup d’Etat de 1851 (Aups, Var - 7 décembre).

Citoyens, camarades,

Aujourd’hui, nous saluons la mémoire et le courage de tous ceux qui se sont levés pour défendre la République, nous rendons un hommage particulier à la résistance républicaine qui s’est levée en masse contre le coup d’État du 2 décembre 1851, et ce monument en est le témoignage.

Il nous appartient de continuer le combat de ces citoyens morts ou déportés pour la défense des lois de la République.

République de plus en plus en danger notamment par la politique menée par ce gouvernement :
- trahison du vote populaire en ratifiant par voie parlementaire le traité de Lisbonne, copie du Traité constitutionnel européen rejeté par 55% des électeurs lors du referendum de mai 2005.
- violation constante des droits de l’homme : rafles dans les écoles, situations inhumaines dans les prisons et centre de rétention, pressions sur la justice et la liberté de la presse.
- volonté affichée de détruire les services publics en créant les conditions de futures privatisations.
- remise en cause de la recherche publique avec le démantèlement du CNRS et la mise sous tutelle de la recherche fondamentale.
- destruction en marche de l’école publique avec la suppression massive de postes, diminution des enseignements, mise en fiches des élèves et des enseignants contestataires.

Cette réforme voulue par le ministre Darcos, issu du Club de l’Horloge, club de réflexion d’extrême droite lié à l’Opus Dei, atteste de leur haine de l’école publique, école émancipatrice.

Il faut souligner à ce propos l’appel des enseignants en résistance, suite à la lettre ouverte d’un directeur d’école, Fabien Cazals, au président de la République, appel à la résistance pédagogique pour l’avenir de l’école par le refus de participer au démantèlement de l’éducation nationale.

Dans ce contexte de réformes réactionnaires il faut stigmatiser la casse sociale en cours et à venir avec le sauvetage du capitalisme qui se met en place sur la planète entière, qui nous promet misère, résignation, espérance et charité.

Quelque soit l’environnement le combat pour les valeurs de la République doit continuer et il nous faudra par tous les moyens possibles réussir à affirmer et faire respecter les aspirations populaires, démocratiques et républicaines.

Vive la République Sociale et Laïque !

Vive les Insurgés de 1851 !


Documents joints

télécharger le texte de cette intervention
télécharger le texte de cette intervention

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois