Pendant l’état d’urgence, la braderie de la jeunesse continue ! Et maintenant le SNU…

Communiqué de la LP 17
dimanche 11 avril 2021
par  lp17
popularité : 4%

La jeunesse de ce pays est en train de vivre l’accumulation des contre-réformes désastreuses dans l’Education nationale (réforme du collège, du lycée, du BAC, Parcoursup, loi ORE à l’université…). La perspective que lui présente ce gouvernement est la généralisation du SNU (Service National Universel) qui serait obligatoire en 2026 pour 800 000 jeunes de 16 ans (toute une classe d’âge) comme vient de le réaffirmer Sarah El Haïry, Secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de l’engagement.… « Faire le service national universel, c’est vivre une aventure collective ! (…) Ce n’est ni l’armée, ni la colonie de vacances, ni l’école, mais le meilleur de tout ça ! (sic) Ils vivent ensemble dans un internat, portent l’uniforme, font du sport, participent à des temps de dialogue (…) ils partagent aussi des temps autour des symboles républicains, chantent la Marseillaise… ».
Et le gouvernement veut 25 000 « volontaires » dès cette année ! Le prochain séjour de cohésion aura lieu du 21 juin au 2 juillet 2021.
Où ? En dehors du département de résidence !
Dans l’académie de Poitiers seraient concerné :
 
• 150 jeunes « volontaires » seront recrutés pour la Charente ;
285 pour la Charente-Maritime ;
• 100 pour la Vienne ; 
• 300 pour les Deux- Sèvres.
Observation : « aucune participation financière n’est demandée au volontaire et à sa famille »- : quelle générosité !
En fait de “parcours citoyen”, il s’agit de :
• Soumettre la jeunesse à une symbolique militaire : uniforme, hiérarchie, mise en rang, salut au drapeau, chants etc…
• Utiliser les jeunes dans les institutions de défense (armée), de maintien de l’ordre (police), de services de secours (pompiers), voire dans les associations « caritatives » sous contrôle de l’Etat
• Contourner les règles d’emploi des salariés que les jeunes remplaceront : salaires, statut, droits individuels et collectifs etc…
Que devient la liberté de conscience dans tout cela ?
Embrigadement généralisé et soumission, maintien du lien entre l’armée et la jeunesse et renforcement de l’esprit de défense (le tout appelé « cohésion sociale » !), main d’œuvre gratuite ou quasi gratuite et sans droits, comment peut s’exercer dans ces conditions la liberté de conscience du citoyen ?
Engagez-vous ? Merci c’est déjà fait !
A qui voudrait-on faire croire que, depuis un an, dans les conditions sanitaires et sociales que nous connaissons, les jeunes ne sont pas « engagés » ? : à travers les opérations de solidarité organisées dans de nombreux quartiers et villages, par l’exercice de leurs métiers socialement utiles dans le domaine de la santé, ou encore en manifestant contre les reculs des droits individuels et collectifs. Ils et elles n’ont pas attendu les injonctions de l’Etat pour le faire !

Abrogation des lois liberticides
NON au SNU !

La Rochelle, le 04/03/21


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2022

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

28 novembre 2018 - NE TOUCHEZ PAS A LA LOI DE 1905

MANIFESTATION DEVANT LA PREFECTURE DE CHARENTE MARITIME SAMEDI 8 DECEMBRE A 11 H LA ROCHELLE - (...)

31 octobre 2017 - LES MUTINERIES DE 1917

Conférence -Débat animée par PIERRE ROY Vice président d’honneur de la FNLP et président de la (...)

29 décembre 2011 - LP17 : Banquet Républicain du 21 janvier dit " de la Tête de veau"

La fédération départementale de Charente maritime, aidée de fervents républicains, organise le (...)

28 novembre 2011 - CONFERENCE - DEBAT sur LA LAÏCITE

La Fédération Départementale de La LIBRE PENSÉE 17
ORGANISE VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2011 à 20H30
UNE (...)

25 octobre 2011 - LP 17 REHABILITATION DE TOUS LES FUSILLES POUR L’EXEMPLE

La Fédération départementale de la Libre Pensée de Charente maritime, la fédération départementale (...)

12 septembre 2011 - Les 140 ans de la Commune

LP de Charente Maritime 2011 : les 140 ans de la Commune de Paris.
Rassemblement pour les (...)