La Raison 91, numro 75

Ainsi va l’Essonne
jeudi 9 avril 2020
popularité : 8%

À Chevannes,
le tableau de Saint-Symphorien
retrouve les murs de l’église…

D’après le Républicain : Après un an de restauration, le célèbre tableau du Martyre de Saint-Symphorien, saint patron de l’église de Chevannes a retrouvé sa place au cœur du bâtiment lors d’une cérémonie le 29 février.
« Un bel aboutissement pour le village car le retour de ce tableau s’inscrit dans une longue série de travaux pour entretenir et sauvegarder l’église. Fermé en 2012 suite à un arrêté de péril, l’édifice a connu un important chantier ces six dernières années : 300 000 euros ont été investis pour le gros œuvre afin de solidifier la structure, les menuiseries ont été refaites et une allée de bancs et de prie-Dieu a été restaurée. Sans oublier les subventions obtenues pour la restauration du lutrin, du bâton de procession et de la statue de la Vierge Marie. »
« Nous comptons poursuivre la préservation de ce patrimoine avec la mise en conformité de l’électricité, la restauration de la seconde allée de bancs et des peintures. Ces opérations pluriannuelles sont importantes car un village sans église n’est pas un village. Nous sommes très attachés à ce bâtiment et à son histoire » confie Jacques Joffroy, le maire.

Commentaires de la LP 91 : On est bien loin de la loi de 1905 qui prévoit l’entretien du bâti et c’est tout ! L’Église peut dire merci à M. le Maire de Chevannes : il n’est pas avare de subventions diverses et variées pour assurer le bien-être de ses paroissiens ! Mais il n’est pas le seul à se préoccuper des ouailles de son village. Ainsi le maire de Villeconin, Jean-Marc Foucher, a inscrit à son programme pour les élections municipales « la programmation de travaux dans l’église avec Les Amis de l’église »…

Que sont ces établissements d’enseignement privé sous contrat d’association avec l’État,
subventionnés généreusement par des fonds publics par le CD pour leur fonctionnement ?
En voici quelques exemples
(présentations extraites de leurs sites) :

  • Le « projet pastoral » du Collège Jeanne d’Arc – Institut St Paul à Dourdan
    donne d’emblée sa définition : « L’originalité de l’Enseignement catholique est d’associer dans le même temps et même lieu la formation humaine et la formation chrétienne des enfants et des adolescents. Son projet éducatif se fonde en effet sur une vision chrétienne de l’homme et sur un vivre ensemble animé par l’esprit évangélique » (Abbé Pierre Agniel).
  • La pastorale au Collège Saint Spire à Corbeil
    « La pastorale, c’est notre identité, notre caractère propre. En effet, le sens même de ce terme, tel que nous l’utilisons au sein de l’enseignement catholique, provient directement de l’Évangile. Plus précisément, de ce passage où Jésus-Christ affirme : « Je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent » (Jn 10,14).
    Cette phrase résume notre mission première : désigner par nos paroles et par nos actes que le Christ est notre exemple et transmettre au monde la richesse de son enseignement. Cette mission nous est confiée par l’Église catholique à travers notre évêque.
    Nous sommes donc un lieu d’Église. C’est pourquoi nous collaborons étroitement avec les paroisses qui nous entourent et nous accompagnons tous ceux qui le veulent dans leur démarche de foi chrétienne. De plus, au sein de tous les établissements de notre institution, nous avons à cœur d’accompagner chaque enfant et chaque jeune dans toutes les dimensions de sa personne, y compris sa dimension spirituelle. »
  • La pastorale au Collège Saint Pierre Notre-Dame à Brunoy
    « Témoigner et révéler un visage du Christ et d’un Dieu d’Amour inconditionnel et inconditionné :
    Dans le respect des convictions de chacun, la pastorale permet une ouverture au monde, aux autres et au Tout Autre afin d’aider à la recherche du sens et de proposer à ceux qui le désirent un chemin de foi. Cela veut dire que nous nous situons clairement en décalage avec les « habitudes » enseignantes, un pas de côté pour proposer de tomber les masques, apprendre à dialoguer, se confronter en osant une parole libre lors des échanges dans un climat de respect et de confiance.
    L’animateur se situe comme croyant ou en accord avec les valeurs de l’Évangile et du projet éducatif de l’établissement. L’animateur donne à vivre, à voir, à goûter ce qu’est un adulte clairement positionné, pour qui chaque jeune est une personne sacrée et profondément aimée. Quoiqu’il advienne, l’adulte sera toujours prêt à marcher aux côtés du jeune, à le soutenir, à l’aider à grandir et malgré ce qu’il pourra montrer de lui-même.
    La Pastorale se décline en des propositions multiples et variées qui vont prendre en compte cette vision de « l’homme vivant, de l’homme debout ».
    Elle s’appuie pour cela sur la posture et la pédagogie du Christ et sur les orientations de la congrégation Notre Dame revisitées à Rome en février 2014. »

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois