La Raison 91, Numéro 74 : Pour la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple, à Méréville, le 11 novembre 2019

vendredi 21 février 2020
par  lpEssonne
popularité : 1%

Message de Louis COUTURIER lu par Françoise ROUSSEAU au rassemblement devant le monument pacifiste de Méréville le 11 novembre 2019

Chers amis, chers camarades,

Merci d’avoir répondu à l’appel de la Fédération de l’Essonne de la Libre Pensée, de l’ARAC 91 et de l’Union Nationale des Combattants de Méréville.

Une nouvelle fois, nous avons tenu à honorer ici par ce dépôt de gerbe la mémoire des Fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918.

Une nouvelle fois, comme nous l’avons fait avec feu Marc BLONDEL de notre Fédération et avec feu Michel VALETTE de l’Union Pacifiste de France, nous tenons à réaffirmer notre exigence de la reconnaissance du droit de dire NON à la guerre, de dire NON à la barbarie militariste, hier comme aujourd’hui.

Un grand pas a été accompli cette année avec l’érection du Monument de Chauny à l’initiative de la Libre Pensée. Il a été possible grâce à une campagne de grande ampleur pour que justice soit rendue à tous les Fusillés pour l’exemple.

Nous pouvons être fiers d’y avoir contribué par des apports personnels et par le financement d’un car spécial en commun avec l’ARAC.

Pour la Libre Pensée, pour l’ARAC, pour la Ligue des Droits de l’Homme, pour l’Union Pacifiste, pour le Mouvement de la Paix, comme pour les familles des descendants de Fusillés pour l’exemple, nous nous devons de continuer et de gagner la réhabilitation collective, pleine et entière, des 639 Fusillés pour l’exemple.

Ce matin, la municipalité de Saint-Germain-lès-Arpajon a réhabilité Jules Alphonse THIERRY, fusillé pour l’exemple à 22 ans le 25 avril 1915 parce qu’il était « une forte tête »…

En présence des autorités, son nom a été ajouté à la liste des morts de la commune. Nous nous en félicitons.

Nous nous devons de continuer pour que justice soit également rendue à Maurice PAJADON natif d’Ollainville, lui aussi fusillé pour l’exemple.

Nous nous devons de continuer au côté des familles THIERRY et ROCHAS et de toutes celles qui se sont exprimées dans un Appel national pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

Nous saisirons les députés d’une demande de déposer une proposition de loi dans ce sens à l’Assemblée Nationale.

Nous savons que nous pouvons compter sur vous pour appuyer cette démarche.

Permettez-moi de terminer par ce souhait emprunté à Barbara : « Que jamais ne revienne le temps du sang et de la haine » !


Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois