En mémoire de Benjamin Lawson Davu

samedi 29 février 2020
par  lpOise
popularité : 18%

Notre ami creillois Benjamin nous a quittés le 6 février. Au crématorium de Saint-Sauveur étaient réunis le mardi 25 février les membres cde sa famille les amis et 3 libres penseurs de notre fédération.

Nous avions lu dans le faire part familial ces mots :

« Ardent défenseur d’une Afrique indépendante, forte et fière, un scientifique, un écrivain et un libre penseur, il laisse une famille qui l’aimait énormément, dont sa femme, ses cinq enfants, ses deux petits enfants, ses sœurs, frères, neveux et nièces. Tout au long de sa vie, il a aidé ses proches et amis autant qu’il a pu. »

Ci-dessous la prise de parole que nous avons faite ce 25 février devant sa dépouille et tous ses proches :

« Voilà plus de 20 ans que Benjamin Lawson nous accompagnait dans nos réunions et colloques de la Fédération de l’Oise de la Libre Pensée. C’était un honneur et un plaisir de l’avoir dans nos rangs. Parce qu’il nous transmettait beaucoup de ce qu’il avait étudié toute sa vie et cela nous manquera. Parce que c’était un plaisir de goûter à son sens de l’humour.

Il nous apportait sa touche personnelle et l’originalité de sa pensée. Il nous revient d’abord en mémoire une réunion que nous tenions il y a une quinzaine d’année dans une salle municipale de Liancourt. Le moral n’était pas très élevé dans la réunion, car nous constations les difficultés à faire vivre notre association. Nous évoquions les départs d’adhérents non compensés. C’est alors qu’il nous gratifia d’une intervention sur les principes de la vie et de l’évolution pour nous montrer que les avancées, comme les reculs, font partie de la vie et en sont constitutifs.

Benjamin aimait rappeler quelques principes, mais surtout il les illustrait et ne craignait jamais de faire des propositions nouvelles. Il était frappé par le retour d’un certain cléricalisme qui cherchait à redonner un rôle politique aux religions, alors que nous, libres penseurs, nous souhaitons qu’elles n’interfèrent pas dans la vie publique. Ainsi, il y a 5 ans, il avait fait une intervention à la veille de notre Congrès National qu‘il avait intitulé ! « Nouvelles dimensions et souffle à la laïcité ». Il n’avait pas craint de faire sursauter toute l’assistance en souhaitant que les libres penseurs proposent, en tant que tels, un candidat à la prochaine élection présidentielle !

Enfin, plus récemment, il nous avait redit, le 16 mars 2019 à Warluis, combien il était fier d’être libre penseur. Il disait être renforcé dans ses convictions en écoutant la présentation que la vice-présidente de la Fédération Nationale de la LP avait faite à propos des manipulations des populations de l’Afrique noire par l’état major de l’armée durant la 1ère guerre mondiale, et particulièrement celles du général Mangin. A cette occasion, il nous avait rappelé comment ont été organisés les massacres des populations indiennes en Amérique, comment l’Europe avait peuplé de ses pires ressortissants le continent australien en réduisant les droits des aborigènes. Ses interventions ce jour-là s’appuyaient aussi bien sur des éléments historiques que sur des connaissances scientifiques sur l’origine des lignées humaines par l’analyse de l’ADN mitochondrial !

Notre ami Benjamin nous a quittés, mais il vit dans nos cœurs et notre conscience. »

Il était né le 4 octobre 1934 au Togo et et s’était réfugié en France en 1979


Agenda

<<

2020

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2425262728291
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois