La Raison 91, Numéro 71 : Cédric Villani, un homme au service du Vatican

dimanche 27 janvier 2019
par  lpEssonne
popularité : 3%

Le 6 décembre 2018, Cédric Villani donnait une conférence sur le thème de l’Intelligence Artificielle. Le lieu : le Centre Franciscain de la Clarté-Dieu à Orsay.

La conférence est ainsi présentée dans le bulletin franciscain : « Cédric Villani, mathématicien et député de l’Essonne, membre de l’Académie Pontificale des Sciences, de retour d’une réunion de travail au Vatican, vient échanger sur le thème de l’Intelligence Artificielle et les interrogations que soulèvent ce sujet ».

L’Académie Pontificale des Sciences fut constituée sous sa forme actuelle en 1936 par le pape Pie XI. Au sein du Saint-Siège, c’est une entité qui jouit d’un statut autonome. « L’Académie est libre de toute forme d’inquisition ». Ouf ! Néanmoins ses 80 membres et son président sont nommés par le Souverain Pontife. Ses statuts indiquent vouloir « promouvoir le progrès des sciences mathématiques, physiques et naturelles, et l’étude des problèmes épistémologiques, qui leur sont liés ».

Au cours de sa conférence, Cédric Villani a indiqué ce qui le motive dans la méthode vaticane. « Comment organiser le débat public ? Il faut discuter le plus possible, avec des interlocuteurs variés. A Rome, côte à côte, il y avait un entrepreneur milliardaire de la Silicon Valley, des experts en théologie et philosophie, des responsables d’ONG. C’est ce genre de dialogue qu’il faut. Si on voit ces différents mondes comme des affrontements, on va en souffrir ». On ne saurait mieux exposer les principes corporatistes de l’Église.

L’autre aspect nous rappelle bien sûr l’offensive de reconquête de l’Église vis-à-vis du milieu scientifique, avec la construction du Centre Teilhard de Chardin qui sera inauguré en septembre 2021 sur le plateau de Saclay. L’objectif est en effet ainsi fixé : « Sous l’éclairage de la sagesse chrétienne, le Centre cherche des ponts entre des personnes à forte exigence intellectuelle. Tisser des liens entre sciences et sens permettra aux décideurs d’aujourd’hui et de demain de se renforcer dans une approche éthique, durable et socialement responsable du progrès scientifique ».

Quant à nous, libres penseurs, soyons vigilants face à cette offensive du Vatican, offensive malheureusement relayée par des scientifiques renommés, certainement « intellectuel-lement exigeants » comme notre ci-nommé Cédric Villani.

Jean-François Haffner, le 16 janvier 2019


Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois