La Raison 91, Numéro 70 : interview de Louis Couturier à propos de la loi de 1905

samedi 10 novembre 2018
par  lpEssonne
popularité : 2%

Interview de Louis COUTURIER sur des questions qui se sont posées à la réunion du 11 octobre à Dourdan au cours et à partir de son exposé

La Raison 91 : Peux-tu revenir sur ce qui est apparu comme une appréciation commune à la LP et aux Insoumis de Dourdan : « la loi de 1905 est une loi de liberté », pour reprendre la formule de Jean Jaurès ?

LC : La loi de 1905 commence dans l’Article 1 du Titre premier par l’énoncé d’un principe fondamental : « La République assure la liberté de conscience ». Il ne faut pas perdre cela de vue. Au même titre que la liberté de la Presse, la liberté d’association ou la liberté syndicale, la liberté absolue de conscience est une liberté fondamentale qui correspond à une aspiration universelle. La séparation a été conquise aux États Unis d’Amérique en 1789, puis au Mexique en 1874, puis en France en 1871 et en 1905, en Russie en 1918, en Turquie en 1937 et en Suède en 2000. Elle gagne de nouveaux pays : le Népal en 2008, la Bolivie en 2009 et l’Angola en 2010. La liberté de conscience assurée par la séparation des Églises et des États, c’est l’avenir de tous les peuples, de toutes les nations. C’est une des campagnes internationales décidées à Oslo en août 2011 par les organisations qui se sont regroupées dans l’Association Internationale des Libres Penseurs (AILP).

La Raison 91 : Qu’est-ce qui te permet de considérer que les « hommes du Vatican » ont le pouvoir ou même qu’ils sont le pouvoir ?

LC : À l’heure où le Vatican bat de l’aile, il peut effectivement paraître paradoxal d’avancer cela… D’autres préfèrent détourner l’attention sur « le péril musulman » avec une couverture médiatique protéiforme. Toutefois, il est de notoriété publique que : Le gouvernement, à commencer par le président Macron, les ministères, l’Assemblée nationale, le Sénat, les collectivités territoriales, les médias français… sont truffés d’hommes du Vatican. Le réseau diplomatique du Saint-Siège est partout présent dans le monde. L’Internationale vaticane est forte des Jésuites, des Dominicains, des Franciscains, de ses 5000 évêques, de l’Opus Dei, des légionnaires du Christ, etc. L’ « économie pourpre » fait du Vatican une puissance financière de premier plan… L’Église catholique apostolique et romaine continue, certes sous des formes adaptées au moment présent, à combattre comme toujours pour sa prééminence sur toutes les autres religions. La Libre Pensée s’honore de ne pas perdre de vue cette question et de ne pas céder aux sirènes de l’anti-islamisme.

La Raison 91 : Pourquoi mettre en exergue « Ne touchez pas à la loi de 1905 » alors que cette loi a été « toilettée » à de nombreuses reprises au courant du siècle dernier ?

LC : Certes, des modifications ont été apportées à la loi, comme le rappelle le site tenu par Maurice Gelbard, mais ce sont ses principes fondamentaux qui sont aujourd’hui en danger : la liberté de conscience, le non financement des cultes, la stricte séparation de la sphère publique en charge de l’intérêt général (Institutions, Gouvernement, Administration, Services publics, Fonctionnaires) où la neutralité est de règle avec la sphère privée (tout le reste). Ne pas toucher à la loi de 1905, c’est pour la République, respecter la liberté de conscience, respecter la séparation nette entre sphère publique et sphère privée, ne pas financer les cultes donc abroger la loi Debré, entre autres. Le plus urgent est donc d’aider les forces laïques à s’unir sur ces objectifs, quitte à poursuivre les échanges inévitables et nécessaires sans que ceux-ci soient un obstacle à ce rassemblement. N’est-ce pas la méthode qui a prévalu à Paris pour aboutir au vote de la loi de 1905 ? Les laïques n’auraient rien à gagner à ne pas s’y tenir.

La Raison 91 : Merci pour tes réponses. Nos colonnes restent disponibles pour la poursuite éventuelle de cette discussion.


Les articles signés n’engagent que leur auteur. Nos lecteurs peuvent les utiliser en citant source et auteur, lequel conserve la propriété intellectuelle de ses écrits.


Documents joints

Numéro 70, page 8
Numéro 70, page 8

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois