LP75 : lettre ouverte à Mme Hidalgo

dimanche 17 mars 2019
par  Lp 75
popularité : 27%

Lettre ouverte de la fédération de Paris de la Libre Pensée à Anne Hidalgo, Maire de Paris

La Ville de Paris a inauguré le 11 novembre 2018 le « Monument aux 94 415 Morts parisiens tombés dans les combats de la Première Guerre mondiale ». Vous le présentez ainsi : « Apposé sur le mur d’enceinte du cimetière du Père Lachaise, cette ligne bleu horizon de 280 mètres de long incarne le trait d’union entre les Parisiens, l’histoire de Paris et notre mémoire collective ». Il comble, d’après vous, un manque car si, partout en France, « d’innombrables monuments aux morts ont été édifiés, recensant les noms des Français tombés pour la paix de leur nation » (sic !), aucun, à Paris, « ne rassemblait l’intégralité des noms des victimes parisiennes. C’est une absence désormais comblée. »

Pourtant, la lecture des noms inscrit sur ce monument contredit votre propos. Toutes les victimes de l’effroyable massacre de 1914-1918 ne sont pas nommées : manquent la plupart des 84 soldats parisiens fusillés pour l’exemple. Oubliés, Louis Eugène Abbadie, Aymé Aubry, Lucien Baleux, Gaston Beauvisage, et tant d’autres, assassinés sur ordre des généraux, calomniés, injuriés, leurs familles méprisées.

La Ville de Paris se serait pourtant honorée en inscrivant leurs noms sur ce monument, et en participant ainsi à l’impérieux devoir de réhabilitation collective de ces hommes qui, ni lâches, ni traîtres, ont refusé de mourir pour rien dans une boucherie inutile.

Cela eût été un beau symbole de pouvoir lire leur nom sur un mur qui, un peu plus loin, prend le nom de Mur des Fédérés en mémoire des Communards qui y furent fusillés, eux-aussi, par l’armée française.

Libres penseurs, nous n’oublions ni les uns ni les autres, et nous sommes fiers d’honorer leur mémoire. Le 6 avril prochain, nous serons à Chauny, dans cette commune de l’Aisne qui, sur la ligne de front, a connu les affres de la guerre. Nous y participerons à l’érection d’un monument en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple, dont la réalisation a été rendue possible par les dons de milliers de souscripteurs individuels, mais aussi de centaines de municipalités. Nous ne pouvons que constater avec regret, Madame la Maire, que la Ville de Paris n’en fait pas partie.

Réhabilitation des Fusillés pour l’exemple ! A bas la guerre, à bas toutes les guerres !


Navigation

Articles de la rubrique

  • LP75 : lettre ouverte à Mme Hidalgo

Agenda

<<

2018

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123