Lettre aux Organisations de l’Essonne attachées à la Laïcité

mardi 27 juin 2017
par  lpEssonne
popularité : 94%

Louis Couturier, Président de la Fédération de l’Essonne de la Libre Pensée

Le 1er juin 2017,

Aux Organisations de l’Essonne attachées à la Laïcité

Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Camarades,

Comme vous le savez certainement, Madame PECRESSE, présidente LR du Conseil Général de l’Ile de France a fait adopter le 9 mars dernier, par sa majorité, une charte dite de la laïcité, applicable à tous les bénéficiaires potentiels d’un soutien financier régional. Cette charte est dite « valeurs de la république et de la laïcité ».

Pas de signature de cette charte = pas de subvention : une exigence « illégale et discriminatoire » selon le maire d’Ivry.

Le 9 mai, Madame Pécresse rétropédale : le texte ne s’appliquerait pas aux villes et aux intercommunalités. Il ne s’appliquerait qu’aux administrés, aux usagers des services publics et des équipements publics régionaux, aux agents de la Région, aux organismes soutenus par la Région dont les syndicats.

Le 17 mai, un amendement dans ce sens a été adopté par la Commission Permanente du Conseil Régional (leparisien.fr).

Le Front de Gauche, au Conseil Régional, a saisi le Tribunal Administratif le 9 mai. Le Groupe EE Les Verts a demandé la « suppression immédiate » de la charte qui, selon eux, « ne peut s’appliquer en l’état ».

Pour la Libre Pensée, l’oubli de l’article 2 dans le rappel des principes de la Loi de 1905 n’est pas dû à la précipitation. Il manifeste la volonté de Madame Pécresse de lui substituer sa charte.

De l’article 2 – inséparable de l’article 1 qui assure la liberté de conscience et le libre exercice des cultes, « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte », découle que c’est au gouvernement de respecter la Laïcité dans le cadre des ces deux articles.

Une telle charte, à Aix en Provence, a été condamnée par le Tribunal administratif après un recours de la Ligue des Droits de l’Homme.

Une telle charte modifierait subrepticement la Loi de 1905 : toute association cultuelle signataire chargée d’une mission de services publics pourrait être subventionnée. Sous prétexte de lutter contre le salafisme, elle instaurerait un pilarisme à la Pécresse à l’instar de ce qui existe en Belgique.

Pour nous cette charte doit être purement et simplement jetée aux oubliettes de l’histoire.

Il devient urgent de faire le point et d’envisager ensemble le moyen de faire échouer ce mauvais coup contre la Laïcité à laquelle nous sommes attachés.

Qu’en pensez-vous ? Vos propositions, observations et prises de position seront les bienvenues.

Salut et Fraternité,

Louis Couturier

Pour nous répondre : franrous48@gmail.com
ou LP 91 c/o F. Rousseau - 3 place d’Allemagne - 91300 Massy


Navigation

Articles de la rubrique

  • Lettre aux Organisations de l’Essonne attachées à la Laïcité

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois