colloque de TOULOUSE

"Guerre contre les nations, guerre entre les nations"
mardi 29 novembre 2016
par  Lp 31
popularité : 15%

Samedi 26 et dimanche 27 novembre 2016 s’est tenu à Toulouse le colloque à l’initiative de la Fédération nationale de la Libre Pensée "Guerre contre les nations, guerre entre les nations". Il fait partie de la série de colloques nationaux thématiques organisés sur la période du centenaire de la Première Guerre mondiale. Nous avons été soutenus pour cette initiative par le Conseil départemental de la Haute-Garonne et son Président Georges Méric. L’Université du Mirail nous a ouvert un amphithéâtre dans la Maison de la Recherche et son vice-Président, M. Nicolas Golovtchenko est venu nous dire un mot de bienvenue en son nom propre et au nom de Président de l’Université.

L’Union des Pacifistes de France a adressé un message d’amitié aux organisateurs et aux participants. Le Colloque a été particulièrement apprécié par les participants qui ont pu notamment entendre M. Rémy Pech, ancien Président de l’Université et professeur émérite d’Histoire, présenter le combat de Jean Jaurès pour la paix JPEG - 67.5 ko

Ils ont pu également entendre Mme Nina Sankari, venue de Varsovie, traiter de la question polonaise, ainsi que M. René Hartmann, venu d’Allemagne, évoquer l’attitude de l’Allemagne impériale. JPEG - 76.3 ko JPEG - 76.3 ko Toutes les autres questions abordées par les autres intervenants promettent également un recueil des Actes du Colloque de Toulouse particulièrement complet et passionnant. Michel Eliard a conclu le Colloque par la présentation d’une déclaration qui a été adoptée par applaudissements. Auparavant, Nicole Aurigny a fait le point sur la campagne nationale menée pour lever des fonds permettant l’érection sur la ligne de front d’un monument en hommage aux Fusillés pour l’exemple. JPEG - 66.5 ko

Ce Colloque a été l’occasion d’une rencontre fructueuse et prometteuse avec M. Patrick Lasseube, ancien maire de Saint-Lys, qui présentait son livre consacré au soldat saint-lysien Frédéric-Julien Dédébat, fusillé pour l’exemple le 24 décembre 1914, ainsi qu’avec les familles des descendants de ce dernier (notamment Mme Nicole Dédébat, son arrière-petite-nièce). Dans l ’ouvrage de Patrick Lasseube se trouve aussi la description du monument d’inspiration pacifiste de Saint-Lys ainsi que les circonstances de son érection en 1921 par Joseph BOUAS.


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois