Laïcité

mardi 8 juillet 2014
par  groupe FB 50
popularité : 3%

Monsieur le Conseiller général - Maire Hubert GUESDON

Mairie de Barenton

50720 BARENTON

Monsieur le Conseiller général – Maire,

Des proches m’ont transmis le programme que vous organisiez pour fêter notre République, les 13 et 14 juillet, ainsi que le faire-part par lequel pour souhaitiez annoncer la tenue d’un « banquet républicain ».

Monsieur le Conseiller général – Maire, l’inculture n’est pas un crime. Mais savez-vous que de nombreux républicains ont tenu des « banquets » - comme alors le droit de réunion n’existait pas – et que l’objectif de ces banquets républicains était d’en finir avec la tyrannie ? L’interdiction de ces banquets fut l’occasion de la chute du régime de Louis-Philippe, et de la Révolution de 1848.

En ce temps-là, le droit d’association n’existait pas. Pour protester contre la tyrannie, volontiers catholique, il ne restait que les banquets. C’en fut trop, de l’avis de Guizot – pourtant un protestant –, mais l’homme fort du régime de Louis-Philippe, qui décida de les interdire. Ce fut l’origine de la Révolution de 1848.

Monsieur le Conseiller général – Maire, ne trouveriez-vous pas positif de le dire à vos « administrés » ?

Par ailleurs, comment vous cacher la stupéfaction qui fut mienne, en constatant que vous aviez cette étonnante capacité de concilier, dans un même programme, outre un prétendu « banquet républicain », dont j’ignore en quoi il peut mériter un tel qualificatif, un « vin d’honneur », une retransmission de match de foot, et… une messe catholique.

Monsieur le Conseiller général – Maire, que nous soyons passés du principe romain (panum et circum) au vôtre (vinum et circum), je peux le concevoir.

Mais qu’un élu de la République ose appeler à venir à la messe, non seulement tous les élus de sa commune, mais encore celles et ceux qui y vivent, où sommes-nous ?

Que vous soyez un fervent catholique, c’est parfaitement respectable. Cela relève de votre conscience, et de sa liberté (relative ou non). Mais étant un élu de la République, en tant qu’élu, vous n’avez pas le droit de violer les règles de la République, ou encore de ne pas respecter la conscience de vos administrés.

Je vous propose, en conséquence, de ne strictement rien changer au programme que vous avez prévu (ce serait un peu tard), mais de me donner la parole, pour une intervention de 20 minutes, dont le thème serait : “Qu’est-ce donc qu’une République laïque ? Quel sens avait, pour Ferdinand Buisson, maître d’œuvre de l’école laïque et artisan de la loi de 1905, le mot “laïcité”.”

Ne doutant pas que vous accorderez à cette lettre une suite positive, je vous adresse, Monsieur le Conseiller général – Maire, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Pierre-Yves Ruff, Président du Groupe Ferdinand Buisson de la Libre-Pensée de la Manche.

Copie : Monsieur le Préfet de la Manche.


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois