11 Novembre : 8 ème Rassemblement pacifiste à Escaudain 59124

dimanche 3 novembre 2013
par  lpNord
popularité : 2%

Organisé par la Fédération du Nord de la Libre Pensée le lundi 11 novembre à 11h30 à Escaudain (Nord) devant le monument aux morts, situé en centre ville, près de la place Gambetta (derrière l’église et près de la Mairie), avec la participation de plusieurs associations amies, l’ARAC, la LDH, le Cercle Henri Barbusse ainsi que des représentants de partis politiques et syndicalistes.

Comme chaque 11 novembre depuis 7 ans, la Fédération du Nord de la Libre Pensée organise, à Escaudain, un rassemblement devant le monument aux morts pacifiste de cette commune, avec la participation de plusieurs associations amies, l’ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants), la LDH (Ligue des Droits de l’Homme), le Cercle Henri Barbusse ainsi que des représentants de partis politiques. _

JPEG - 27.9 ko

En cette année 2013, le rassemblement aura lieu le lundi 11 novembre à 11h30 devant le monument, situé dans le centre ville d’Escaudain, près de la place Gambetta (derrière l’église et près de la Mairie). Les organisations mentionnées ci-dessus exigent des plus hautes autorités de l’État que cette année 2013 voit enfin la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918. Cette injustice collective dure depuis 99 ans, il est temps d’y mettre un terme avant de commencer les commémorations officielles du centenaire de 1914.
Il est donc important de mobiliser le maximum de sympathisants lors de ce rassemblement du 11 novembre 2013.
.
Après les différentes prises de parole, notre camarade Michel Lebourg, auteur-compositeur, interprétera une chanson de sa composition « Les croix », en hommage aux morts de la première guerre mondiale.
.
Tous les adhérents et sympathisants de la Libre Pensée sont cordialement invités à ce rassemblement qui se terminera par un repas fraternel (inscription : daniel.dubois4@wanadoo.fr ou 06 86 83 95 53).

Signature en ligne
http://www.fnlp.fr/spip.php?article939
MONSIEUR LE PRESIDENT
REHABILITEZ LES FUSILLES POUR L’EXEMPLE
 LA GUERRE DE 14-18

JPEG - 6.5 ko

Motion pour la Justice !
.
À l’initiative de la Libre Pensée, avec l’ARAC, l’UPF notamment, s’est tenu un rassemblement à la Bourse du Travail de Paris, le 8 juin 2013, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.
.
200 libres penseurs, pacifistes, internationalistes, syndicalistes, élus, membres des milieux artistiques étaient présents.
Ils exigent des plus hautes autorités de l’État que cette année 2013 voit enfin la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918. Cette injustice collective dure depuis 99 ans, il est temps d’y mettre un terme.
.
- Vingt-trois conseils généraux : 01 Aisne, 03 Allier, 07 Ardèche, 08 Ardennes, 09 Ariège, 11 Aude, 19 Corrèze, 21 Côte-d’Or, 25 Doubs, 24 Eure, 31 Haute-Garonne, 34 Hérault, 42 Loire, 58 Nièvre, 59 Nord, 60 Oise, 65 Hautes-Pyrénées, 69 Rhône, 70 Haute-Saône, 80 Somme, 87 Haute-Vienne, 91 Essonne, 94 Val de Marne. 
 
trois conseils régionaux : Champagne-Ardennes, Assemblée de Corse, Limousin ont pris position dans ce sens.
.
- De très nombreux Conseils municipaux ont fait de même.

Autour du 11 novembre, chaque année, depuis près de 20 ans se tiennent un nombre croissant de rassemblements devant les monuments pacifistes ou les lieux de mémoire, qui voient des milliers de partisans de la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple se réunir.
.
Tous ces faits montrent à l’évidence que les victimes de cette tragédie barbare sont restées dans la mémoire collective des citoyens de ce pays. L’exigence de leur rendre justice n’en est que plus forte.
.
Les participants considèrent que la réhabilitation doit être collective, donc publique, et prise par une déclaration politique venant du Président de la République.

La réhabilitation ne saurait être juridique :
- Car elle serait alors au cas par cas et ne déboucherait éventuellement que dans des années et pas pour tous les Fusillés pour l’exemple.  
- Car plus de 20% des dossiers des Conseils de guerre ont été détruits. 
 car il n’y a plus aucun témoin de ces actes. 


- Car les dossiers qui restent ont tous été constitués à charge par les fusilleurs.
.
Comment dès lors pourrait passer une justice sereine et impartiale ?
.
La réhabilitation doit être collective :

- Car il est impossible de différencier les cas des fusillés. 
 car il faut appliquer le principe qu’il vaut mieux un coupable en liberté qu’un innocent condamné. 
_ . 
- Car les soldats exécutés ont été fusillés collectivement par des pelotons d’exécution et devant les troupes rassemblées. 
_ . 
- Car ces assassinats par la France ont été faits pour terroriser la conscience collective des troupes sur le front.
.
Les participants demandent que la République rende hommage aux 650 Fusillés pour l’exemple par tout moyen qu’elle déciderait, pour que leur mémoire soit honorée et perdure dans l’histoire de notre pays.
.
Les participants décident de se mobiliser pour que les rassemblements pacifistes autour du 11 novembre soient d’une force encore jamais atteinte pour montrer l’exigence de justice qui monte dans tout le pays.
.
Si d’aventure, le Président de la République ne faisait pas cette déclaration politique et publique en 2013, alors, ils prendraient les mesures nécessaires pour que l’affaire des Fusillés pour l’exemple soit au centre de toutes les cérémonies, officielles ou non, lors du Centenaire de 1914.
.
Signature en ligne : http://www.fnlp.fr/spip.php?article939 
.
DECLARATION COMMUNE
 des Unions Régionales Ile-de-France
des syndicats de la CGT et de la CGT-FO

JPEG - 4.3 ko

Nous exigeons la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple !

Le 11 novembre, date anniversaire de l’armistice de la Guerre de 1914-1918 approche. L’année prochaine, il y aura 100 ans que commençait la Première Guerre Mondiale.
Des millions de travailleurs, d’artisans, de paysans ont été mobilisés pour aller sur le front. La classe ouvrière a été saignée à blanc par cette guerre. On compte un million et demi de morts, des millions de blessés, dont certains en ont porté les stigmates toutes leurs vies.
.
Ces travailleurs, artisans, paysans ont payé le prix fort pour cette guerre. Pas un village, pas une commune, où les monuments aux morts n’égrènent la longue litanie de leurs noms, pas une famille qui n’ait été touchée. Ils étaient ouvriers, fonctionnaires, instituteurs. Beaucoup d’entre eux étaient syndiqués. Arrachés à leurs familles, celles-ci ne subsistaient que difficilement.
Dès le début de la guerre, l’incompétence des généraux et de l’Etat-major a conduit à des centaines de milliers de morts pour rien. L’armée française reculait sur tous les fronts. Il fallait un coupable, le Grand Quartier Général des Armées l’a désigné : les soldats.
.
Et la répression s’abattit lourdement sur ces travailleurs, artisans, paysans. En quatre ans de conflit, 195 000 soldats dont 35 000 officiers eurent affaire à la justice militaire. Mais pas un seul général ne répondit de ses actes qui coûtèrent la vie de tant d’hommes.
.
Parmi ces hommes, dans la barbarie la plus totale, 6 000 furent traduits devant les Conseils de guerre d’exception, 2 400 furent condamnés à mort, 650 furent fusillés pour l’exemple devant les troupes rassemblées pour assister à cet assassinat collectif.
.
Parmi ces hommes, parce qu’il fallait désigner des « meneurs », il y a eu des syndiqués et des militants, victimes toutes désignées pour l’Etat-major. Parmi ces hommes, Henri Prebost et Félix Baudy, militant du syndicat des maçons de la Creuse, connus pour leur engagement syndical. Ils furent fusillés pour l’exemple en 1915.
.
Par une action incessante, leurs camarades, révoltés par tant d’injustice, n’eurent de cesse d’exiger leur réhabilitation. Ils furent réhabilités, tous les deux, en 1934.
.
Parmi ces hommes, 650 furent fusillés pour l’exemple, une cinquantaine fut réhabilitée entre les deux Guerres mondiales. Il en reste 600, avec leurs familles, qui attendent réparation.
.
Par fidélité et pour le respect de la dignité de la classe ouvrière dans son ensemble, il est temps, en 2013, que justice soit enfin rendue pour les Fusillés pour l’exemple et pour leurs familles.
.
Les Unions Régionales Ile-de-France des syndicats de la CGT-FO et de la CGT, au nom et en mémoire de tous nos camarades de la CGT qui ont subi ces injustices et cette barbarie, s’adressent solennellement au Président de la République :
.
Monsieur le Président de la République,

Vous devez prononcer la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple !



Agenda

<<

2011

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

18 août 2012 - L’Association belge des athées (ABA) est née.

Face au « retour du religieux », les athées du Royaume s’organisent. Deux nouvelles associations (...)

16 mai 2012 - 23 Mai Science et foi dans le monde musulman - Conférence de Faouzia Charfi à l’ULB Bruxelles

Science et foi dans le monde musulman Conférence de Faouzia Charfi Mercredi 23 mai 2012, 20h (...)

15 mai 2012 - 24 Mai à Leers : Film "l’œil de l’astronome" de Stan Neuman + Débat " Laïcité et découvertes scientifiques "

L’œil de l’astronome Un film de Stan Neuman La projection sera suivie d’un Débat sur le thème : (...)

18 avril 2012 - Jean Meslier, curé athée révolutionnaire à Conférence / Débat à Quaregnon (Belgique) 19 Avril 20H

Une fois n’est pas coutume, Serge Deruette rendra hommage au curé Meslier à la Maison Culturelle (...)

31 janvier 2011 - Lens : "Le curé Jean Meslier : Un penseur athée, communiste, révolutionnaire et matérialiste au XVIIIe siècle"

Ce Samedi 19 février 2011 à 14h à LENS, dans le cadre de l’Université populaire "Ch’ti Guevara", (...)

14 juin 2010 - Conférence de presse sur l’organisation du Baccalauréat 2010 dans les établissement religieux mercredi 16 juin à 11h30 à la MRES, 23 rue Gosselet à Lille.

En 2009 le baccalauréat a été organisé dans de nombreux établissements privés catholiques de la (...)

21 avril 2010 - LP 59 28 Avril Café Citoyen LP 59 28 Avril Café Citoyen : Séparation de l’enseignement public et de l’enseignement privé ou unification ?

Le Groupement Villeneuvois de la Libre Pensée vous invite à une réunion-débat au Café de (...)