Les maires se laisseront-ils sonner les cloches par l’Église catholique ?

Coup de force ou/et coup de pub ?
dimanche 3 mars 2013
par  Emmanuel Prebost
popularité : 11%

Le 17 février 2013 les évêques d’Évreux, du Havre et de Rouen ont pris une initiative à caractère sonore : "à partir du premier dimanche de carême, le 17 février 2013, tous les samedi à 17h00 sonneront-les cloches de toutes les églises ( ... ) y compris celles qui n’ont pas de célébration en vue, à l’exception du samedi saint où elles retentiront au cours de la nuit."

Tout ce vacarme pour rappeler aux chrétiens, selon l’Archevêque de Rouen, que le jour du Seigneur, commence le samedi à 17 h OO, et que pour les autres, de confessions différentes, agnostiques, athées et impies, le lendemain commencera « un jour différent des autres jours ». Les salariés dont se sont les jours de repos légaux et conventionnels apprécieront particulièrement cette lapalissade…

La loi du 09 décembre 1905, portant sur la séparation des Eglises et de l’Etat, en son article 27, prévoit que les sonneries des cloches sont réglées par un arrêté municipal. Le préfet intervenant en cas de désaccord entre les parties.

Nous invitons mesdames et messieurs les maires à ne pas céder à la politique du fait accompli et à rappeler aux évêques concernés que nous vivons dans une République laïque et dans un état de droit. Se prévaloir d’une religion ne permet pas de s’affranchir des règles communes. Tolérer ces carillons intempestifs serait ouvrir la porte à tout prosélytisme religieux dans l’espace public.

La République française n’est ni chrétienne, ni musulmane, ni judaïque, ni bouddhiste, etc elle est laïque !


Documents joints

éveil normand 20 02 3013
éveil normand 20 02 3013
la dépêche 01 03 2013
la dépêche 01 03 2013

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112