crèches sur les places publiques dans l’Oise (suite)

samedi 22 décembre 2012
par  lpOise
popularité : 13%

La Libre Pensée rappelle que, certes, "Ceci n’est pas une pipe", mais aussi que la loi est la même pour tous, surtout et d’abord pour les élus de la République qui sont responsables de la paix civile.

N’est pas Magritte qui veut.

Certes le mot "chien" ne mord pas et les représentations imagées ne sont pas ce qu’elles symbolisent, mais la trêve des confiseurs n’est pas non plus la trêve des billevesées dans le ville Préfecture de l’Oise.

La preuve en est le courrier reçu par la LP60 en réponse à la lettre très sérieuse que nous avions envoyée à Madame le Maire de Beauvais en novembre dernier (voir l’article "à Beauvais comme ailleurs la Laïcité doit être respectée").

Et le loi est la loi. Celle de 1905 est précise et claire et elle garantit la paix civile en matière de pratiques religieuses et de liberté de conscience du citoyen. À Beauvais comme ailleurs. Et en dépit de toutes les cécités occasionnelles.

Si nous n’étions pas entre gens polis nous pourrions croire que madame le Maire de Beauvais se moque du monde.

Ainsi cette crèche n’aurait pas de "caractère religieux et ne met aucun signe religieux extérieur en exergue".

Qu’une cabane de foire n’ait aucun caractère sacré, c’est évident, mais le message religieux installé dans la cabane est très explicite. Il est mis d’autant plus en exergue qu’il figure en toute première place, à une des entrées de la foire.

Il y a bel et bien sur la place publique de l’Hôtel de ville de Beauvais une expression religieuse explicite. Nous n’entrerons pas dans une casuistique qui n’a rien de républicaine. Les beauvaisiens et les curieux peuvent en témoigner. Les faits sont têtus. Vidéos et photos aussi.

La plupart s’en moque, et les badauds trouvent tout simplement laide, ridicule et surannée cette cabane de foire transformée en pseudo crèche peuplée de mannequins naïvement habillés en "costumes d’époque". Quelques uns protestent verbalement au passage et promettent de le faire dans les urnes à la prochaine occasion d’un vote municipal. Les autres ont bien d’autres soucis au quotidien pour s’attarder. Si, pour reprendre les termes de la réponse de Madame le Maire, quelques Beauvaisiens sont attachés à cette manifestation, il s’agit surtout des paroissiens qui l’ont fait installer et qui en défendent le maintien. Car c’est vraiment manquer de respect aux Beauvaisiens que de leur infliger un tel décor de fête.

Non seulement la mise en scène représente la soit-disant naissance d’un petit Jésus dans une étable, mais un texte explicite, sur un panneau de la hauteur du châlet, en rappelle l’histoire. Comme s’il s’agissait d’un événement historique certifié. Car, nous ont expliqué le 9 décembre dernier quelques uns de ces paroissiens chanteurs un peu énervés [1], c’est à cet événement que nous devrions nos congés de fin d’année !! "Sources chrétiennes de notre société" n’ont-ils cessé de nous répéter. Impossible pour eux d’imaginer qu’il y ait eu d’autres religions à l’origine du christianisme et que celle-ci n’a fait que reprendre la plupart des cultes antérieurs dans un syncrétisme transparent (cf l’article : Jésus, le mythe). Solstice d’hiver ? KÉZAKO ?

Le premier magistrat d’une commune - qui plus est la ville Préfecture de l’Oise, - est garant de préserver la paix civile et de ne pas créer des rivalités entre citoyens, de quelque religion qu’il s’agisse et dans le respect de la liberté de conscience de tous. Or, le moins qu’on puisse dire, est que le lobbies catholique est fortement favorisé par la municipalité de Beauvais.

Une association 1901 "Les amis de Jeanne Hachette" demande au maire le droit de faire du prosélytisme religieux sur la place publique... et Madame le Maire accepte sans penser à mal ni aux conséquences possibles d’une surenchère éventuelle des lobbies religieux dans sa ville. Il y a pourtant jurisprudence en la matière.

La loi de 1905 est là pour protéger les citoyens des risques de désordres sociaux du fait des poussées des communautés religieuses. Il en existe ailleurs hors frontières mais aussi tout près de Beauvais. Aucun élu de la République ne gagne à favoriser la puissance des communautés religieuses. De quelque couleur politique qu’il soit. Madame Le Maire, vous devez respecter la loi de 1905. Pour la paix future à Beauvais. Pour l’égalité entre les citoyens et le respect de leur liberté de conscience.

Mais les Beauvaisiens ne s’y trompent pas et la presse locale non plus qui informe scrupuleusement ses lecteurs des insuffisances de la rhétorique beauvaisienne et de la montée en puissance de gestes qui sont l’expression d’une volonté organisée de créer des incidents dans le grand beauvaisis. Voir les articles de presse ci dessous.


[1] ceux annoncés dans le dépliant municipal


Documents joints

lettre de la LP60 au maire de Beauvais
lettre de la LP60 au maire de Beauvais
article du Courrier Picard du 1 12 2012
article du Courrier Picard du 1 12 2012
article du Parisien Libéré Oise matin du 11 12 (...)
article du Parisien Libéré Oise matin du 11 12 (...)
crèches en pagaille dans le Beauvaisis
crèches en pagaille dans le Beauvaisis
annonce de l’article du Courrier Picard du 01 12 2012

Portfolio

réponse de Mme le Maire de Beauvais

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 novembre 2016 - inauguration d’une place de la Laïcité à La Croix St Ouen le 18 novembre 2016

Nous apprenons que l’association isarienne "AGORA 21" dirigée par Jean Pierre Weisselberg et la (...)

22 novembre 2015 - École Laïcité République - premier bilan

Succès du colloque "École Laïcité République" : 3 journées à Creil puis à Clermont, d’août à novembre (...)

5 juin 2015 - stand de la Libre Pensée à la fête de la Paix de Montataire le 7 juin 2015

La Libre Pensée de l’Oise sera présente et tiendra un stand à la fête de la Paix organisée à (...)

25 mars 2010 - Lu : "La fin d’une illusion" dans ’l’idée libre’ de mars 2010

L’IDÉE LIBRE est une revue dont chaque numéro est construit autour d’un dossier. Sa dernière (...)

22 février 2010 - Conférence sur le "Trésor de l’Ecluse" de Creil le 27 février

Pierre RIGAULT, membre fondateur de la Société Archéologique de CREIL, exposera, le samedi 27 (...)