Lettre au Maire de Granville

Laïcité
samedi 8 décembre 2012
par  groupe FB 50
popularité : 2%

Monsieur le Maire
Hôtel de Ville
50400 Granville

Saint-Martin de Bonfossé, le 5 décembre 2012

Monsieur le Maire,

Veuillez nous pardonner de revenir vers vous. Toujours est-il que le journal Ouest-France fit part, en date du 29 décembre 2011, de ce que les jardiniers municipaux de Granville avaient installé une crèche devant l’église Saint-Nicolas.

Peut-être estimiez-vous que cela n’avait rien de “religieux”, mais qu’il y allait tout juste d’une “pratique culturelle”. J’abonde dans votre sens. Mais, en ce cas, pourquoi ne pas demander à tel ou tel des employés municipaux, à telle date, d’égorger des agneaux, ou encore ne pas organiser, à l’occasion, des soirées de circoncision ? De telles pratiques ne sont-elles pas également plus “culturelles” que “religieuses” ?

Toutefois – vous en conviendrez – la référence religieuse existe bel et bien, et la loi de 1905 s’avère ici catégorique : “L’État ne salarie ni ne subventionne aucun culte.” Cet article est inscrit comme deuxième. De fait, il est la garantie de la liberté de conscience et de culte affirmée à l’article premier de ladite loi.

René Lebouvier, Président l’an dernier du Groupe Blanche Maupas de la Libre-Pensée de la Manche, vous avait alors écrit à ce sujet, sans que n’ayez pris le temps de lui répondre. À présent Président du Groupe Ferdinand Buisson de la Libre-pensée de la Manche, dont René Lebouvier est Trésorier, je vous écris, Monsieur le Maire, au nom de notre Association, afin de vous demander d’accorder à tous les citoyens, et à tous vos administrés, les mêmes droits, et le même respect. Cela ne saurait s’avérer possible sans ces deux conditions : liberté de conscience et de culte ; non-ingérence des pouvoirs publics dans le domaine religieux.

Cette lettre ouverte a été adoptée à l’unanimité par les membres de notre Association. Nous comptons vivement sur vous, Monsieur le Maire, pour la prendre en compte dans les choix qui seront les vôtres cette année.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments républicains.

Pour le Groupe Ferdinand Buisson, Le Président,
Pierre-Yves Ruff.
Groupe Ferdinand Buisson
de la Libre-pensée de la Manche

Association déclarée à la Sous-Préfecture de Coutances le 07 mars 2012. N° de dossier W504002121 • JO du 17 mars 2012

c/o Pierre-Yves Ruff • La Saulnerie de Bas • 50750 Saint-Martin de Bonfossé


Commentaires  forum ferme

Agenda

<<

2011

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031