à Beauvais comme ailleurs la laïcité doit être respectée

mercredi 5 décembre 2012
par  lpOise
popularité : 1%

voir l’article précédent sur le même site : "Crèches sur les places publiques de l’Oise : le Préfet demande des précisions"...

en voilà !

Avec les fêtes les mêmes infractions à la loi de 1905... bis repetita et perpétrées en toute impunité

Communiqué du 4 décembre 2012

Respect de la neutralité républicaine en fin d’année

La tradition de la fin d’année, avec l’arrivée du solstice d’hiver, s’exprime depuis l’antiquité par des fêtes et, dans le monde urbain, par des marchés d’hiver fort sympathiques. Mais un phénomène étrange de migration se développe dans notre département depuis quelques années.

Des crèches, encensant la nativité merveilleuse et extraordinaire d’un « enfant-dieu » —un des mythes favoris du christianisme – émigrent hors des lieux de cultes (ou des lieux privés) pour investir les places publiques. Et, nouveau miracle, ces édifices religieux s’installent sans même besoin de main d’œuvre croyante.

Des municipalités viennent à leur secours en leur prêtant l’emplacement, voire la construction ad hoc, voire l’électricité etc...

La fédération de l’Oise de la Libre Pensée rappelle que les activités cultuelles, parfaitement légales dans notre pays, n’ont pas lieu d’être subventionnées par les communes. Cette obligation de la loi de 1905 a d’ailleurs été redite dans un arrêt du tribunal administratif d’Amiens contre l’intervention d’une commune de l’Oise. [1]

Deux questions se posent :

1. Va-t-il falloir, dans notre département, pour que la loi soit respectée, que les citoyens ou les associations intentent des procès ?

2. Qui sont les instigateurs de ces atteintes à la laïcité, dont le développement et la simultanéité intriguent ?

La fédération de l’Oise de la Libre Pensée se pose ces questions et a interpellé la municipalité de Beauvais sur ce sujet. En effet la ville de Beauvais fait installer une crèche sur la voie publique, à ses frais et, comble, profite de sa communication officielle pour faire connaître un rassemblement religieux [2]. La religion est légalement une affaire personnelle et privée. Même en recul ou en voie de disparition, la pratique religieuse ne doit pas être prise en charge par une municipalité.


Rappel : la Libre Pensée de l’Oise tiendra, avec l’Union des DDEN de l’Oise, une réunion consacrée au combat pour l’abrogation de la loi Debré (financement des établissements d’enseignement privés par l’impôt) le 15 décembre à 15h à l’Hôtel de ville de Clermont.


[1] Tribunal d’Amiens, arrêt du 16 novembre 2010 contre la mairie de Montiers

[2] Dépliant municipal  : « dimanche 9 décembre, animation avec la paroisse de Beauvais Centre (chants) Place Jeanne Hachette »


Documents joints

la pièce à conviction 2012
la pièce à conviction 2012
lettre du 8 novembre 2012
lettre du 8 novembre 2012

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois